Cet article date de plus de 4 ans

Emmanuelle Cosse, invitée du 19/20 : "Notre-Dame-des-Landes, un projet pas adapté aux besoins"

Au lendemain du Congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat qui s'est tenu à Nantes, la ministre du logement et de l'habitat durable, Emmanuelle Cosse, était l'invitée de notre 19/20. Elle a répondu aux questions d'Emmanuel Faure et a à nouveau montré son opposition à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.
La ministre du logement Emmanuelle Cosse au Congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat à Nantes.
La ministre du logement Emmanuelle Cosse au Congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat à Nantes. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Lors du congrès du Congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat qui se tenait mardi à Nantes, Manuel Valls a annoncé que le gouvernement allait présenter un "plan d’accélération de la rénovation urbaine" dans les semaines à venir, alors que de son côté, la politique de la ville, allait voir sa dotation augmentée.

Ce mercredi, nous recevions la ministre du logement et de l'habitat, Emmanuelle Cosse, dans notre journal.

Sur les logements sociaux en Pays de la Loire


Aujourd'hui, 424.000 personnes occupent un logement social dans la région des Pays de la Loire et 53.000 sont en attente de logement. 

"Nous allons créer 140,000 logements sociaux cette année, et il faut poursuivre les efforts, notamment en Pays de la Loire." a déclaré la ministre sur notre antenne. "On s'appuie sur les territoire où les demandes sont très fortes. Typiquement ici, il faut accompagner une région qui est dynamique, avec des logements", a poursuivit Emmanuelle Cosse, qui admet que "c'est un travail long et que le lancement de constructions de programmes privés (par exemple à Angers) va permettre des logements sociaux".

La ministre du logement s'est également exprimée sur l'application de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains, dite "SRU", dénonçant que "pendant des années, les communes n'avaient pas voulu l'appliquer" ou n'avaient pas respecté les quotats.

Sur le transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes


La ministre, ancienne secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), a montré clairement son opposition au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, qui a fait l'objet d'une consultation en juin dernier. Et même si elle "respecte ce qu'ont voté les habitants" (le "Oui" au transfert de l'aéroport l'a emporté avec 55,17% des voix, NDLR), Emmanuelle Cosse a déclaré que "ce projet n'est pas un projet adapté aux besoins".

Elle n'a pas répondu à Emmanuel Faure quant à une date de début des travaux, prétextant que ce n'était pas à elle de répondre à cette question. 

>> Revoyez l'interview d'Emmanuelle Cosse en intégralité dans le replay du JT en cliquant ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société politique notre-dame-des-landes économie transports transports aériens