FC Nantes : qui pour succéder à Michel Der Zakarian en juin prochain ?

© Malik Taieb (avec maxppp)
© Malik Taieb (avec maxppp)

Après un marathon de cinq matchs en quinze jours, le FCN se retrouve au repos forcé jusqu’au 28 février en raison du report du match Bastia-Nantes. On profite de cette trêve pour se mettre dans le costume du président Kita et imaginer quel coach il pourrait choisir dans les prochains mois... 

Par Malik Taieb

Waldemar Kita, au micro de Canal+ samedi dernier après la victoire contre le FC Lorient : « Il faut voir de quelle façon on voit le club d’ici 3 à 5 ans. Mon rôle est de définir une certaine stratégie, du moment qu’on est d’accord avec moi, il n’y a pas de problème ! Mais si ce n’est pas le cas, pourquoi voulez-vous que je garde Michel Der Zakarian ? » 
En fin de contrat en juin prochain, l'entraineur franco-arménien pourrait donc bien ne pas être reconduit à la tête du FC Nantes. Mais alors, qui pour lui succéder ? On fait le point.

Les entraineurs « nantais » actuellement libres :

Paul Le Guen (51 ans)
Remercié en septembre 2015 par la fédération du sultanat d’Oman. Joueur au FC Nantes entre 1989 et 1991, l’ancien entraîneur de du Stade Rennais, du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais dispose d’une carte de visite séduisante. Waldemar Kita a démenti en décembre dernier l’avoir rencontré dans ses bureaux parisiens…

Philippe Montanier (51 ans)
Licencié fin janvier par le Stade Rennais, il a été gardien de but au FC Nantes lors de la saison 1990-91 sans toutefois s’y imposer. Adepte d’une certaine philosophie de jeu, il pourrait plaire au président Kita.

Les entraineurs « nantais » sous contrat :

Il s’agit d’une liste non exhaustive d’entraineurs soit passés par le FC Nantes en tant que joueur, soit influencés par le club durant leur carrière.

Christian Gourcuff  (60 ans, sélectionneur de l’Algérie)
A la tête des « Fennecs » depuis son départ de Lorient en 2014, il pourrait être tenté par un retour en France cet été. Profondément marqué par la philosophie de jeu de Jean-Claude Suaudeau, Gourcuff a le profil idéal pour plaire au président ainsi qu’au public.

Jorge Burruchaga (53 ans, Athletic Rafaela )
Benoit Cauet (46 ans, U17, Inter Milan)
Jean-Louis Garcia (53 ans, Grenoble Foot 38)
Jocelyn Gourvennec (43 ans, En Avant Guingamp)
Laurent Guyot (46 ans, directeur Toronto Academy)
Vahid Halilhodžić (63 ans, sélectionneur du Japon)
Antoine Kombouaré (52 ans, RC Lens)
Guy Lacombe (60 ans, entraineur-formateur DTN France)
Claude Makélélé (43 ans, conseiller  AS Monaco)
Viorel Moldovan (43 ans, entraineur adjoint de la Roumanie)
Julio Olarticoechea (57 ans, sélectionneur de l’Argentine féminine)
Samson Siasia (48 ans, sélectionneur du Nigéria Olympique)
Francky Vercauteren (59 ans, Krylia Sovetov Samara)
Zoran Vulic (54 ans, RNK Split)

D’autres entraineurs libres :

A l’image de Elie Baup, Gernot Rohr, Jacky Bonnevay ou encore Jean-Marc Furlan, Waldemar Kita a déjà choisi des entraineurs n’ayant pas le profil « nantais ». Voici quelques noms que pourraient éventuellement envisager Waldemar Kita dans cette perspective.

Alain Boghossian (45 ans)
Bernard Casoni (54 ans)
René Girard (61 ans)
Jean-Pierre Papin (52 ans)
Eric Roy (48 ans)

A lire aussi

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus