• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

ID Buzz : la prothèse hybride d'Aqualeg pour se baigner

Grâce à Aqualeg, on peut maintenant se baigner / © Poischiche Films
Grâce à Aqualeg, on peut maintenant se baigner / © Poischiche Films

Cela paraît fou mais avant l'innovation d'Aqualeg, les patients amputés allaient se doucher ou se baigner sur une seule jambe... Cette prothèse est née  dans la start-up nantaise en 2011 et depuis, elle est distribuée dans le monde entier !  

Par Laurence Postic

Frédéric Rauch, son président, nous a accueilli la démarche assurée, avenant, sans qu’on ne remarque à aucun moment qu’il avait une prothèse… Jusqu’à ce qu’il lève son pantalon. Stupéfaction puis explication ! Il a répondu à une demande massive de patients amputés comme lui et désireux d’aller dans l’eau avec leur prothèse. Chose impossible avant l’innovation développée par cette société qui remplace la mousse utilisée jusqu’ici par un silicone permettant enfin de se baigner !

>>notre reportage en vidéo

La petite histoire


Des tatouages interchangeables

Aqualeg reçoit des demandes de plus en plus originales :  "Aux Etats-Unis, on nous sollicite souvent pour l’ajout de tatouages sur les prothèses. Ils n’ont plus ce côté indélébile car on peut en changer souvent. C’est marrant ! ", reconnaît Frédéric Rauch.

ID BUZZ, la suite 

Si vous n’y arrivez pas, c’est que c’est impossible !"

Depuis notre visite en 2013, la success story continue. Le produit phare d’Aqualeg est désormais pris en charge à 100% en Norvège et c’est en bonne voie en Allemagne. En France, les choses avancent et le dossier est à l’étude au niveau de la Haute Autorité de Santé.

Les bureaux américains d’Aqualeg ont déménagé de Rock Hill en Caroline du Sud à Toms River, dans le New Jersey (au sud de New-York).
Frédéric Rauch conclut : "Au fil du temps, nous devenons de plus en plus les spécialistes des demandes complexes. Les patients nous disent : « si vous n’y arrivez pas, c’est que c’est impossible ! ". L’ultime reconnaissance, en somme.

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus