Cet article date de plus de 6 ans

Nantes : des feux pour accéder au périphérique

Parce que le périphérique nantais sature aux heures de pointe, les services des routes expérimentent un système de feux de retenue à l'entrée sensé empêcher la formation de bouchons, 4 portes font l'objet d'une expérimentation originale qui devrait fluidifier le trafic.
Matin et soir c'est le bazar sur le périphérique ouest de Nantes. Trop de voitures tuent la voiture ! Pour réguler le volume du trafic la DIRO expérimente un système de régulation de l'accès au périphérique sur 4 portes extérieures.
L’objectif est de retarder le plus longtemps possible l’apparition de l’embouteillage en contrôlant l’afflux de véhicules sur la voie rapide.


Patienter 1 minute, pour mieux circuler ensuite

Le principe est simple : dès que le trafic devient trop dense, des capteurs implantés sur la chaussée déclenchent le feu rouge et font patienter les véhicules prêts à s’insérer pendant quelques secondes (1 minute maximum), le temps que le périphérique "reprenne son souffle". Si la file d’attente devient trop importante, les accès sont libérés pour ne pas encombrer les voies adjacentes.


3 minutes pour comprendre comment ça marche

périphérique de Nantes

L'expérimentation est menée sur les portes d'Armor, d'Atlantis, de Saint-Herblain et de l'Estuaire dans le sens nord sud sur le périphérique extérieur.


Le reportage de Christophe Amouriaux et Frédéric Grunchec

durée de la vidéo: 01 min 52
Nantes : des feux sur le périphérique

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation transports sécurité routière