• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : le Maillé Brézé prend des couleurs

On le connait amarré quai de la Fosse à Nantes sous une apparence uniformément grise... Le Maillé Brézé est en train de prendre des couleurs sous l'impulsion de Velvet et Zoer, deux jeunes graphistes nantais.

Par Fabienne Béranger

"Le Maillé Brézé est à Nantes depuis 1988, donc au travers de ce projet artistique, on essaie de mettre un coup de projecteur sur ce bateau, un projet de peinture un peu hors norme." raconte Zoer, un des deux graffeurs à l'origine du projet.

Dans le cadre du festival d'art urbain Teenage Kicks, Velvet et Zoer, deux graffeurs nantais ont attaqué le Maillé Brézé par la face tribord pour habiller l’ancien escorteur d’escadre de la Marine nationale. Une idée saugrenue ? Eh bien non, car lors de la première guerre mondiale de nombreux bâtiments de guerre ont été repeints de motifs zébrés : "il y a une centaine d'années ont été mis au point les premiers camouflages de navire de guerre, qui ont été faits par des artistes" poursuit le graffeur.

Le Razzle Dazzle, ou camouflage disruptif, est une technique qui permettait de protéger les navires des tirs. L'enchevêtrement de lignes irrégulières et les couleurs contrastées peintes sur les bateaux de guerre brisaient leur silhouette. L'illusion d'optique provoquée faussait les estimations de l'ennemi : pas moyen de distinguer la proue de la poupe, d'estimer la vitesse du bâtiment...

Velvet et Zoer ont donc choisi de reproduire cette technique sur le Maillé Brézé : "La principale difficulté a commencé au moment de préparer notre esquisse" explique Velvet "parce qu'il s'agissait de bien prendre connaissance du relief du bateau avant, pour être sûr qu'il n'y ait pas d'éléments qu'on ne soit pas en mesure de faire parce qu'inaccessibles ou impossibles à enlever par le suite pour retrouver le bateau dans son état d'origine".

>> EN IMAGES. Découvrez le diaporama du chantier :

Fabienne Beranger's Slidely Gallery by Slidely Photo Gallery

Une pellicule de cire sur la coque

Que les puristes se rassurent, avant de se lancer dans les travaux de peinture, les graffeurs ont appliqué une pellicule de cire sur la coque du Maillé Brézé, la peinture ensuite appliquée sera alors facilement détachable : "on a conçu ce projet pour qu'il puisse être enlevé si la demande en était faite donc effectivement tout le bateau a été pelliculé avec de la cire. Nous, on peint par dessus pour que le jour où une décision est prise de nettoyer ça puisse être karcherisé. On a installé des gouttières pour pouvoir récupérer toutes les peintures pour qu'il n'y ait aucun rejet dans la Loire" rassure Zoer.

Mais pour que le Maillé Brézé prenne entièrement des couleurs, il faut des sous, les artistes ont donc décidé de financer leur projet de fresque monumentale via la plateforme de crowfunding "KissKissBankBank". 2 300 euros ont déjà été collectés, le projet en nécessite 4 800.
Car les artistes ont prévu 300 litres de peinture acrylique qui sera appliquée au rouleau et au pinceau "on a commencé avec 100 litres et après ce qu'on a fait on a réévalué, on sera à 300 litres", explique Velvet.

Fin du chantier prévu le 22 septembre. Et on vous en parle jeudi à 10h15 dans Pays de la Loire Matin !

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus