Nantes : le retour des bouteilles de verre consignées

Illustration/Usine de lavage de bouteilles en verre / © France 3
Illustration/Usine de lavage de bouteilles en verre / © France 3

Plus écologique que le container à verre, la consigne reprend du service. L’association nantaise Bout’ à Bout’ a reçu ce vendredi 8 décembre le premier prix de l’innovation sociale et solidaire.

Par Fabienne Even

Les anciens s’en souviennent, rapporter à l’épicerie du quartier les bouteilles vides consignées faisait partie du quotidien, un rituel auquel se livraient avec plaisir les enfants pour récupérer quelques piécettes.

L’apparition des containers à verre, installés aux quatre coins des villes et des campagnes, a mis un terme à la consigne, vite reléguée aux pratiques d’autrefois.

Pourtant, elle est plus écologique que le recyclage, car dans ce cas le verre n’est pas transformé, les bouteilles sont simplement lavées avant d’être réutilisées, un cycle vertueux qui peut se renouveler jusqu’à cinquante fois.

Redonner vie à la filière de la consigne, c’est le pari de l’association Bout’ à Bout', qui vient de recevoir ce vendredi 8 décembre le premier prix de l’innovation sociale et solidaire de la métropole nantaise.

Une filière en développement qui ne pourrait pas exister sans un maillon indispensable, l’usine de lavage. Seule survivante d’un temps passé, la société Boutin Service à Clisson voit d’un très bon œil cette initiative et espère un regain d’activité. "On peut traiter plus de volume. On est prêt si l’activité redémarre", souligne Laurent Augereau, responsable commercial de l’usine.

► Revoir le reportage de Ahlam Noussair et Antoine Ropert

 

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus