Black Friday : des militants bloquent les accès d'un centre commercial à Nantes

Pendant toute la matinée, plusieurs centaines de militants ont bloqué l'entrée du centre commercial Beaulieu à Nantes. / © Eléonore Duplay / France 3 Pays de la Loire
Pendant toute la matinée, plusieurs centaines de militants ont bloqué l'entrée du centre commercial Beaulieu à Nantes. / © Eléonore Duplay / France 3 Pays de la Loire

Leur action a duré toute la matinée. Contre le Black Friday, les militants du mouvement Extinction Rébellion et du GIGNV ont empêché l'accès au centre commercial Beaulieu, à Nantes.

Par Eleonore Duplay

Ils s'étaient donné rendez-vous à 9 heures, dès l'ouverture pour bloquer simultanément les 7 entrées du centre-commercial Beaulieu à Nantes, à l'aide de caddies bâchés de noir, en déployant des banderoles "Block Friday".

Plusieurs centaines de militants du groupe Extinction Rébellion et du GIGNV, les grenouilles non violentes, entendaient ainsi protester contre le black friday, ces rabais spectaculaires organisés sur quelques jours à l'approche de Noël. 


Une pratique commerciale contestée en France


Une pratique importée des Etats-Unis, organisée en France pour la 6e année consécutive,  et de plus en plus critiquée par les associations et plusieurs organisations politiques. Cette semaine, des actions de blocage ont touché plusieurs sites d'Amazon, alors que Delphine Baltho, présidente de Génération Ecologie  a déposé un amendement à la loi anti-gaspillage pour interdire les campagnes de promotion du Black Friday. Selon cette dernière, ces campagnes commerciales agressives dissimuleraient parfois de fausses promotions, tout en poussant à la surconsommation.

 

Devant le centre commercial Beaulieu, les militants ont également mené des actions anti publicité. / © Eléonore Duplay
Devant le centre commercial Beaulieu, les militants ont également mené des actions anti publicité. / © Eléonore Duplay



Les militants délogés un par un


À Nantes, au bout d'une heure de blocage, les militants ont été délogés un par un, par les forces de l'ordre, tout en scandant « CRS doucement on fait ça pour vos enfants ! ».
 
Les forces de l'ordre ont essayé de déloger les militants un par un. / © Vincent Calcagni / France 3 Pays de la Loire
Les forces de l'ordre ont essayé de déloger les militants un par un. / © Vincent Calcagni / France 3 Pays de la Loire


L'action s'est ensuite poursuivie à l'extérieur du centre commercial, les militants continuant à manifester notamment devant l'entrée principale, faisant face dans le calme aux rangs de CRS.

Les premiers clients ont finalement pu entrer aux alentours de midi et demi, alors que les activistes ont quitté les lieux par petits groupes à partir de 14h30.

Deux militants ont été interpellés et placés en garde à vue.
 

Sur le même sujet

Les + Lus