Cathédrale de Nantes : le déblaiement des débris, première étape du chantier de rénovation, débute ce lundi

Suite à l'incendie du 18 juillet dernier, la DRAC des Pays de la Loire lance les premiers travaux de restauration de la Cathédrale de Nantes. La première phase, qui devrait durer environ deux mois, consiste à déblayer et dépolluer les débris.

Les débris de l'incendie seront extraits de la cathédrale à partir du début du mois de janvier.
Les débris de l'incendie seront extraits de la cathédrale à partir du début du mois de janvier. © David Gallard

C'était le 18 juillet dernier. La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes était la proie d'un violent incendie détruisant notamment le grand orgue. Cinq mois plus tard, les premières interventions de déblayage s'apprêtent à débuter.

Dans un premier temps, il s'agit de mettre en place le chantier. Un barnum va notamment être installé, où les débris pourront être déposés une fois sortis de la cathédrale.

Autour du 4 janvier, l'évacuation des vestiges pourra véritablement débuter. Une opération très complexe compte tenu de la taille des débris et des difficultés d'accès. Des morceaux du buffet d'orgue, de l'instrument et des pierres tombées de la baie et de la voute sont actuellement enchevêtrées. La tribune d'orgue est elle complètement recouverte de débris.

Un protocole de dépollution suite à la fonte de l'orgue

Difficulté supplémentaire, la fonte des tuyaux de l'orgue, qui a généré de la pollution au plomb. Un lourd protocole sanitaire est donc en vigueur : les personnes intervenant sur le chantier doivent porter des tenues de protection. La cathédrale fera aussi l'objet d'un protocole de dépollution, une fois débarrassée des vestiges de l'incendie.

Pour le moment, la DRAC des Pays de la Loire ne souhaite pas s'avancer sur la durée totale des travaux de rénovation. Cette opération de déblaiement devrait elle s'étaler sur deux mois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture culture patrimoine cathédrales