• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Les coquilles d'huîtres se recyclent aussi

© Christophe François
© Christophe François

Après les repas de fête, quoi faire des coquilles d'huîtres ? A moins de les garder pour en faire des cendriers, elles vont finir à la poubelle... ou pas ! Dans certaines agglomérations de la région, les coquilles d'huîtres sont collectées pour être recyclées.

 

Par Damien Raveleau


Cette période de fête, l'huître fait bien souvent partie des repas. Dans la région des Pays de La Loire, les collectivités locales sont de plus en plus nombreuses à organiser une collecte pour les coquilles vides. Au lieu d'être jetées à la poubelle traditionnelle, les coquilles d'huître sont récupérées sans autres déchets de table. Ni déchets de langoustines ou de crevettes, ni rince-doigt, seule la coquille est recyclable. 

Les coquilles sont ensuite envoyées dans une société comme l'entreprise Bâti-Recyclage installée en Vendée. Elle récupèrent les coquilles depuis des années. Elles les concassent pour en faire une nouvelle matière première. Ce broyat des coquilles peut alors servir pour l'agriculture par exemple. Incorporé dans le sol, il apporte calcaire et potassium à la terre.

Autre utilité mais non agricole. Des entreprises incorporent la poudre d'huître dans la peinture des lignes blanches qui sillonnent nos routes.

L'avantage est au final financier pour les communes. Le recyclage des coquilles que l'on ne retrouve donc pas dans les poubelles, permet une baisse du coût de la taxe sur les produits non recyclés que doivent payer les collectivités à l'Etat. 

Reportage de Laura Cadeau, Christophe François, Nicolas Guilbaud 
Les coquilles d'huîtres se recyclent aussi

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus