Policière municipale poignardée près de Nantes, l'agresseur fiché pour radicalisation a précisé Gérald Darmanin

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fait le déplacement ce vendredi après-midi à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, après l'agression au couteau d'une policière municipale.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu à la Chapelle-sur-Erdre le 28 mai 2021.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendu à la Chapelle-sur-Erdre le 28 mai 2021. © Nathan Vildy - France Télévisions

En déplacement à La Chapelle-sur-Erdre après l'agression au couteau d'une policière municipale, le ministre de l'Intérieur a précisé le profil de l'assaillant, indiquant qu'il "avait une pratique rigoriste de l'islam", mais n'avait "jamais été condamné pour terrorisme", seulement pour "des faits de droit commun".

Gérald Darmanin a précisé que le suspect, un homme d'une quarantaine d'années, était "français né en France" et sortait de prison. Il avait été inscrit au fichier des signalements de la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) et avait été "diagnostiqué comme schizophrène sévère".

durée de la vidéo: 07 min 19
Conférence de presse Gérald Darmanin La Chapelle-sur-Erdre

Après avoir agressé la policière, "l'individu a pris la fuite et a échappé à une première arrestation, a précisé Gérald Darmanin, il a voulu manifestement s'en prendre de nouveau aux gendarmes puisqu'il a tiré avec l'arme qu'il aurait manifestement pris à la policière". 

Selon le ministre de l'Intérieur, le pronostic vital de la policière agressée ne serait plus engagé.

Cette policière a été courageuse a su se protéger avec les moyens qu'elle avait

Gérald Darmanin

Le parquet antiterroriste ne s'est pas saisi de l'affaire a précisé le ministre.

"Un profil hybride, radicalisé et malade psychiatrique très lourd"

Ce vendredi matin, un homme a poignardé une policière à La Chapelle-sur-Erdre, une commune située au Nord de Nantes, dans les locaux de la police municipale. L'individu, qui était en fuite, a été mortellement touché lors de son interpellation par les gendarmes.

L'agresseur avait "un profil hybride, radicalisé et malade psychiatrique très lourd", a indiqué une source proche du dossier. 

Trois gendarmes ont été blessés lors de l'interpellation du suspect.

La policière municipale a été grièvement blessée au couteau. 

Cette attaque intervient un peu plus d'un mois après celle de Rambouillet , dans les Yvelines, au cours de laquelle une fonctionnaire de police a été tuée au couteau à la gorge par un homme, abattu par balles par un policier, au sein du commissariat.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers gérald darmanin politique