• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

ENTRETIEN. Disparition d'Anémone, “une sorte d'Arletty”, pour Jean-Loup Hubert qui l'a dirigée dans Le Grand Chemin

Anémone est décédée d'un cancer du poumon le 30 avril 2019 / © PIERRE VERDY / AFP
Anémone est décédée d'un cancer du poumon le 30 avril 2019 / © PIERRE VERDY / AFP

La comédienne Anémone est décédée d'un cancer à l'âge de 68 ans ce mardi 30 avril. Elle restera à jamais Thérèse du Père Noël est une ordure, mais aussi celle de Marcelle dans le Grand chemin, tourné par le Nantais Jean-Loup Hubert à Rouans, dans le sud Loire. Le réalisateur se souvient.

Par Fabienne Béranger

Le public avait d'elle l'image d'une comédienne, gentille godiche, à l'instar de ses rôles dans Le Père Noël est une ordure, Ma femme s'appelle reviens ou encore Viens chez moi, j'habite chez une copine... 

Mais en 1987, les spectateurs découvrent Anémone dans un premier grand rôle dramatique. Elle interprète Marcelle à qui l'une de ses amies confie son fils Louis. Le petit Parisien découvre la vie à la campagne, coincé entre ces deux personnages que sont Marcelle et Pelo, interprétés par Richard Bohringer.
C'est en voyant le film de Michel Deville, Péril en la demeure (sorti en 1985), que le réalisateur nantais Jean-Loup Hubert pensera à Anémone pour interpréter le personnage de Marcelle.

"Anémone et Richard (Bohringer), vous les posez dans un décor, ils prennent la couleur du décor, c'est aussi simple et aussi génial que ça", explique Jean-Loup Hubert, le réalisateur du Grand Chemin, tourné à Rouans dans le sud de la Loire-Atlantique.

"Anémone vivait à Rouans dans le bas du bourg, Richard, quand il ne tournait pas, était au bistrot en face de l'église. C'est ça qui fait aussi que le film a ce parfum-là, ces deux-là étaient à Rouans et de Rouans", souligne Jean-loup Hubert.

Anne c'est difficile de parler d'elle, pour moi c'est une sorte d'Arletty -  Jean-loup Hubert

D'Anémone, Jean-Loup Hubert dit "il y a l'actrice et puis il y a la personnalité...  fantasque, c'est le minimum que l'on puisse en dire"

Du tournage du Grand Chemin avec Anémone, le réalisateur ne retient pas une anecdote précise mais "un ensemble", glisse-t-il en riant, "quelquefois, lors d'une prise, Anémone se mettait les draps sur la tête au lieu de les étendre sur une corde à linge, parce qu'elle considérait que ma focale était trop courte. En montant à la messe, si elle n'était pas contente d'un truc, au lieu de me le dire, elle mettait le missel devant son visage".

"On avait eu une prise de bec tous les deux, à la suite d'une scène où elle portait des lunettes à la machine à coudre qu'elle emballait pour emmerder Pelo qui écoutait l'arrivée tour de France. "Ouais pourquoi tu veux que je mette les lunettes, avec ça je suis moche", ça avait été assez loin, on s'était engueulé ce soir-là"
 se souvient Jean-loup Hubert, "Anémone, vous regardez le film, par moments elle est sublime, magnifique, elle est belle", "moi c'est l'image que je garde d'elle"

Elle ne vous donne pas un jeu juste, elle vous donne une incarnation juste - Jean-Loup Hubert

"Anne quand elle fonce vers l'arbre pour houspiller Louis (incarné par Antoine Hubert, le fils du metteur en scène), c'est fabuleux ce quelle fait. Quand elle est au cimetière sur la tombe de son enfant mort, c'est fabuleux. Quand elle craque dans la cuisine en épluchant des pommes de terre, c'est fabuleux".

Anémone, pour ce rôle de Marcelle, obtiendra le César de la meilleure actrice en 1988. Une récompense qu'elle laissera sur scène après un discours farfelu dans lequel elle déclarera sa flamme à Richard Anconina.

Fille du psychiatre André Bourguignon et de Claire Justin-Besançon, Anne Bourguignon est née à Paris, le 9 août 1950. Elle débute sa carrière cinématographique en 1968 avec le film "Anémone" de Philippe Garrel, dont elle tirera son pseudonyme. 

La comédienne avait annoncé fin 2017 qu'elle mettait un terme à sa carrière de comédienne. Elle vivait désormais à Sainte-Soline, une petite commune des Deux-Sèvres.

Anémone est décédé d'un cancer du poumon, mardi matin à Poitiers.

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus