La Fabrique à Impros, le lieu dédié au théâtre d'improvisation à Nantes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Riviere

À Nantes, une quinzaine de troupes proposent des spectacles de théâtre d'improvisation. Un lieu y est même dédié : la Fabrique à Impros.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

En improvisation, l'échauffement, c'est important. Et ce n'est pas Kévin Guéguen qui dira le contraire : "On prépare le corps parce que c'est un exercice physique : on va incarner des personnages et il faut que le corps soit prêt. Mais le plus important, c'est la connexion entre les joueurs et les joueuses, le fait qu'ils se comprennent vite et qu'ils aient plaisir à être ensemble. L'échauffement, c'est la convergence des cerveaux", explique celui qui portera la casquette d'arbitre pour le spectacle du soir.

Au programme : des exercices ludiques, des mimes pour se détendre, stimuler les corps et les esprits, et créer de la complicité. 

"Quand je joue, je me sens libre"

Un arbitre, un échauffement... l'improvisation théâtrale a tout d'un sport, mais c'est surtout un travail de création unique et éphémère, le temps d'un spectacle. "Quand je joue, je me sens libre. C'est une petite brèche qui s'ouvre, je peux entrer dedans et créer des choses qui n'étaient pas prévues. C'est assez magique. Par exemple, j'aurais jamais pensé incarner un personnage qui s'était assis pour la première fois !", confie Sophie Aumas, graphiste, et improvisatrice depuis 13 ans. 

"C'est le côté spontané qui m'a plu, le fait que tout soit possible. On est entre copains et en plus, on a rien à préparer pour y aller : pas de tenue de sport, pas d'instrument de musique, rien", ajoute Tremeur le Floch, ingénieur chef de projet éolien. 

Ce soir, les comédiens devront inventer des saynètes devant 80 personnes. Comme dirait l'arbitre, avec humour, "Le public n'a que le spectacle qu'il mérite". À l'entrée de la Fabrique à Impro, seul salle de spectacle de Nantes exclusivement dédiée à l'improvisation situé à proximité de la tour de Bretagne, les spectateurs inscrivent sur un papier le thème de leur choix. Puis c'est l'arbitre qui procédera à un tirage au sort indiquant les thématiques de la dizaine d'interprétations de la soirée. 

Le spectacle du soir est sous forme de "catch", l'un des nombreux formats du théâtre d'improvisation. "Je vais faire un décompte devant le visage des joueurs, comme au catch, quand il y a quelque chose qui ne me plaît pas, des impros trop "cliché", vulgaires ou grivoises. Ou même quand il y a des fautes de liaison, car je peux être un peu vicieux ! Si j'arrive jusqu'à 10, il y a K-O et je leur donne une difficulté supplémentaire sur l'impro d'après"

Ce soir, l'enjeu est important : l'une des équipes gagnera sa qualification en finale du championnat nantais d'improcatch. Deux duos de personnages s'affrontent : les sœurs Guéguen "qui s'adorent autant qu'elles se détestent", et les vampires Viago et Andreï "tout droit venus de leur château en Europe de l'Est"

Découvrez l'issue du match dans le reportage suivant : 

Si vous aussi, vous voulez découvrir le théâtre d’improvisation à Nantes, la Fabrique à Impros, propose 7 spectacles par semaine. Vous pouvez aussi suivre sur les réseaux sociaux les  troupes d’improvisation nantaises, comme la Poule, la Troupe du Malin, Diabolos Nantes.