Le centre LGBT de Nantes visé par une nouvelle attaque homophobe

Dans un communiqué de presse intitulé "Les homophobes ne prennent pas de vacances" le centre LGBT Nosig de Nantes détaille une nouvelle dégradation de ses locaux nantais constatée ce mercredi 27 juillet 2022.

"Notre devanture a été couverte de croix celtiques, symbole homophobe utilisé par les sympathisants de l'extrême-droite" explique l'association NOSIG dans le communiqué daté du 27 juillet 2022.

Ce n'est pas la première fois que le local nantais est visé : au mois de février 2022 déjà il avait eu sa vitrine taguée.

"Nous affirmons notre combat :celui de l'égalité et de la diversité. Aucune dégradation ne saurait nous en éloigner !" conclut Nosig.

A Nantes de manière plus générale les symboles de la cause LGBT sont régulièrement dégradés comme le rappelle cet article publié au mois de mai 2022:

Un acte de vandalisme qui a été condamné par l'adjointe à l'égalité de la mairie de Nantes Mahaut Bertu sur Twitter qui apporte "tout son soutien" au Centre LGBT de Nantes

L'adjointe à l'égalité annonce également que la mairie de Nantes compte déposer plainte aux côtés de Nosig qui a annoncé une démarche similaire.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité