"Le malade imaginaire" de Molière. Et si on redécouvrait la version originale ?

Publié le

Et si on se laisser tenter par une comédie ballet de Molière ? Mais si, c’est la plus célèbre du dramaturge et puis 3 h de rire, de bouffonnerie, de danse et de musique hautes en couleur, ça ne refuse pas ? C’est ce que France 3 vous propose le jeudi 21 juillet en 3ème partie de soirée dans la case bien nommée "plage aux spectacles".

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Mise en scène par Vincent Tavernier avec sa compagnie "Les malins plaisirs " "Le concert spirituel " dirigé par Hervé Niquet chorégraphié par Marie-Geneviève Massé et sa compagnie "L’éventail ", le spectacle enregistré le 25 janvier 2021 au théâtre Graslin à Nantes redonne vie à cette comédie-ballet telle que l’auteur, longtemps chouchou de Louis XIV, l’avait proposée et jouée en 1873. Elle mêle la musique de Marc-Antoine Charpentier, les fameux dialogues du dramaturge mais aussi les intermèdes et ballets qui rythmaient ce show. Le spectacle nous fait presque oublier le texte studieusement étudié ou encore une représentation scolairement classique au théâtre. Ce malade-là moderne, joyeux, tombe à pic pour fêter le 400ème anniversaire de la naissance de son auteur.

Une comédie digne de Broadway

Digne de Broadway, cette comédie rassemble donc tous les arts sans oublier, les costumes, les masques, les décors et les lumières qui sont la marque de fabrique et font l’excellence de Angers Nantes Opéra, l’un des coproducteurs du spectacle. Pour la première fois depuis son origine et plus récemment en 1995, «Le malade imaginaire» est ainsi proposé dans son intégralité et dans cette configuration scénique. Disons-le, malgré sa longueur plus de trois heures, on ne s’ennuie pas une minute tant la symbiose théâtre musique danse et le travail des artistes foisonnent de fraicheur et d’inventivité.

C’est quoi l’histoire du malade imaginaire

Argan, honnête bourgeois est un homme respecté. Il fait des affaires, offre des dîners, possède des domestiques ; il est un notable. Son principal défaut est qu’il est hypocondriaque. Pour ne pas le contrarier, son proche entourage, à commencer par sa fille, sa cupide seconde épouse et ses médecins exploitent sa croyance en une maladie qu’il n’a pas. Il entraine les siens dans une folie douce que seuls les bruits et la présence d’un carnaval viennent adoucir de cette tyrannique obsession.

Presque tous les hommes meurent de leurs remèdes et non pas de leurs maladies

Molière le malade imaginaire acte III

Burlesque jubilatoire et satire de la médecine

Si la fête reste le fil rouge du spectacle, le propos n’en reste pas moins très critique voir acerbe sur le monde des médecins, des apothicaires, ancêtre des pharmaciens. À cette époque, on ne guérit pas, on soigne avec des saignées, des lavements. Le médecin est prétentieux et pédant. Il cache son ignorance scientifique derrière des tenues et des mots savants. D’ailleurs ne suffit-il pas à Argan d’enfiler une tunique pour devenir médecin ? Mais malgré les avertissements de sa fidèle servante Toinette ou de son frère Béralde sur ces imposteurs, Argan se donne corps et âme aux traitements prescrits car l’honnête homme n’a en réalité peur que de sa propre mort et de l’impossibilité de la combattre. C’est peut-être de lui dont il nous parle. Sa santé est fragile, il sent que la fin approche. C’est d’ailleurs à la suite d’un malaise lors de la quatrième représentation de la pièce qu’il meurt de tuberculose non pas sur scène comme le dit la légende mais chez lui dans les bras de son épouse.

La comédie-ballet est avant tout le récit d’un combat et d’une victoire, celle de l’esprit de joie sur l’esprit de sérieux

Opéra magazine

Le malade imaginaire -comédie-ballet en 3 actes - de Molière - musique de Marc-Antoine Charpentier

Enregistré au théâtre Graslin à Nantes le 29 janvier

Coproduction Cinetévé/Angers Nantes Opéra avec la participation de France Télévisions - France 3 Pays de la Loire

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité