Le nouveau clip du groupe de metal 20 Seconds Falling Man réalisé par une intelligence artificielle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud .

Époustouflant ! 15.000 images générées par une intelligence artificielle et au bout du compte un clip qui décoiffe et préfigure une petite révolution dans la création audiovisuelle. Arno, chanteur du groupe 20 Seconds Falling Man, et Matthieu, réalisateur du clip, nous expliquent...

Pour un groupe, pour tous les groupes, le clip est un peu la carte de visite indispensable pour se faire connaître au-delà de la scène et du studio, chacun y mettant son cœur, sa personnalité, son originalité. 

Question originalité, celui-ci marque assurément des points, 15.000 images pour 4 minutes 26 de clip, 15.000 images générées par une intelligence artificielle générative. Quèsaco ? Matthieu Grosselin, réalisateur du clip, explique :

"Il s'agit d'une technologie très récente, quelques mois à peine, qui permet de produire du contenu. Ça peut être du texte, du son ou comme ici des images. Pour réaliser ce clip, j'ai fait ingérer quelques photographies et vidéos à la machine mais c'est à partir d'une base de données de plusieurs milliards d'images et de 250 requêtes que les 15.000 utiles au clip ont été générées. Avec cette technologie, la seule limite est ton imagination. Et c'est une vraie révolution pour les métiers de l'image dans les mois et années à venir. Même si nous ne sommes pas les premiers à l'utiliser, nous sommes assurément parmi les premiers".

Il aura fallu deux semaines de travail pour parvenir à ce résultat étourdissant et, il faut l'avouer, un peu flippant d'un monde en pleine déliquescence. 

"Oui c'est du 20 Seconds, pas du Disney...", précise Arno, le chanteur du groupe, "en attendant notre prochain album prévu pour septembre prochain, on voulait sortir un single, une reprise du groupe électro berlinois Moderat ou plus exactement un hommage comme on l'a fait précédemment avec le titre A Forrest des Cure. Dans le morceau choisi ici, A New Error, il est question de nos erreurs et de ce qu'on en fait. C'est un peu une boucle en fait, à chaque fois on construit, on fait de belles choses, on détruit, et on recommence, et on recommence. C'est ce que Matthieu a voulu transmettre dans ce clip réalisé grâce à cette technologie très pointue et novatrice. Peut-être qu'on en rigolera dans deux ans tellement on trouvera ça archaïque mais à cet instant T, c'est très innovant".

Plus d'infos sur 20 Seconds Falling Man ici et sur Matthieu Grosselin là

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité