Les Pays de la Loire, l'une des régions où l'on covoiture le plus pour les trajets du quotidien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valentin Pasquier .

En novembre 2022, la région Pays de la Loire se hisse au troisième rang du nombre de trajets quotidiens partagés dans le même véhicule. Elle se situe derrière l'Île-de-France et la Normandie.

Les Pays de la Loire seraient la 3e région de France en terme de passagers covoiturant pour un trajet quotidien, entre le domicile et le lieu de travail par exemple. L'Observatoire national du covoiturage au quotidien, plateforme rattachée au ministère des Transports et réunissant les données de 21 opérateurs de covoiturage, attribue à la région plus de 81 000 covoiturages en novembre 2022.

Ce score ligérien est, sans surprise, bien en deçà de l'Île-de-France qui domine le classement (225 000 trajets) et vient d'être surpassé par ses voisins normands (91 000). La Bourgogne-Franche-Comté ferme le classement avec un peu plus de 4 000 covoiturages quotidiens, suivi par le Centre-Val-de-Loire (9 700) et la Bretagne (20 400). Les valeurs citées, absolues, ne sont pas proportionnelles au nombre d'habitants dans les régions.

On remarque que les covoiturages recensés s'organisent principalement au sein des agglomérations, d'une agglomération à une autre (ce sont les plus longues distances), et surtout à destination d'une zone commerciale ou industrielle.

Au sein des principales agglomérations

Au sein d'Angers Loire-Métropole, on s'organise pour venir ensemble à Angers surtout du côté de Beaucouzé (628 trajets partagés), Les Ponts-de-Cé (485) et La Membrolles-sur-Longuenée (343).

Dans Nantes métropole, les covoiturages circulent principalement entre Nantes et Saint-Herblain (602 covoiturages), Carquefou (347) et Rezé (184).

Les plus longues distances covoiturées au quotidien

Sur de plus longues distances, l'agglomération nantaise réceptionne en novembre 2022 près de 890 voyages partagés depuis Saint-Nazaire, 700 depuis Cholet ou encore 490 depuis La Roche-sur-Yon. La préfecture vendéenne, si on ne prend pas compte de ses liens avec Nantes, est aussi en lien quotidien avec Les Sables-d'Olonne (474 passagers) et Montaigu (464).

Pour Angers, les Choletais sont les plus solidaires (672) suivi des Segréens (580) et des Manceaux (419). Le Mans justement, si l'on excepte les trajets avec Angers, accueille surtout des covoitureurs des principales villes du sud de la Sarthe, La Flèche (135) et Sablé (89).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité