Nantes : Alstom désigné pour construire les prochains tramways de la métropole

Publié le Mis à jour le

Alstom reprendra le tram à Nantes ! Le constructeur ferroviaire français livrera à partir de 2021 61 rames plus longues pour transporter jusqu'à 300 voyageurs. Alstom avait construit les premiers trams nantais en 1984, mais n'avait jamais été choisi depuis pour les commandes suivantes.

La phase de conception de ces 61 tramways de type Citadis pourra débuter après la délibération du Conseil métropolitain prévue le 17 juillet 2020, suivie par les phases de fabrication, d'essais et d'homologation en 2021 et 2022. Le coût prévisionnel est estimé à 235 millions d'euros.
Les premières nouvelles rames sont attendues en service commercial en 2023.

Le nouveau tram nantais sera résolument nouveau. Et contemporain ! Plus long pour pouvoir transporter simultanément plus de voyageurs, jusqu'à 300 (+20%), il arborera surtout un design novateur.

Plat devant, plutôt gris sur les côtés et réfléchissant l'image de la ville, lumineux à l'intérieur, ouvert sur la ville, la prochaine génération des tramways nantais tranchera avec celles qui l'ont précédée depuis 1984.

Le design du cahier des charges avait été conçu par l’agence RCP à Tours (Régine Charvet Pello) sur la base d’un carnet d’attentes d’un groupe de citoyens.

La livraison de ces nouvelles rames sera accompagnée par la construction d'un nouveau  Centre technique d’exploitation (Cetex), pour leur maintenance et leur garage, en même temps qu'un pôle d’échanges à la station Babinière.

Un tram Alsthom pour Nantes en 1984 déjà
Lors du retour des tramways dans les villes de France voulu par le secrétaire d'État aux transports en 1975, Marcel Cavaillé, Alsthom (écrit alors avec un h) avait été retenu pour concevoir et fabriquer ce qui devait-être le Tramway Français Standard. Dans la forme retenue, 46 rames ont été construites pour le réseau de Nantes et livrées à partir de 1984. Sans plancher bas dans leur première version. Par la suite une voiture centrale a été ajoutée pour répondre à la problématique de l'accès des personnes à mobilité réduite.

Ce tram nantais n'a pas fait école dans sa version, dès l'ouverture du réseau de Grenoble, une version à plancher bas sur les trois quarts de la longueur était mise en service.

En 2000 Bombardier a livré des rames à plancher bas intégral, suivi par CAF en 2012. Avec la livraison de ces nouveaux tramways Alstom, les premières rames mises en service en 1985 vont progressivement quitter le paysage urbain nantais.