• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Nantes : un barrage forcé et une altercation pendant la manifestation des “gilets jaunes”

Une altercation entre automobilistes près de la porte d'Ar Mor, samedi 17 novembre. / © Luc Priset / France 3 Pays de la Loire
Une altercation entre automobilistes près de la porte d'Ar Mor, samedi 17 novembre. / © Luc Priset / France 3 Pays de la Loire

Un automobiliste a été blessé au cours d'une altercation à Nantes, samedi 17 novembre, au cours de la manifestation des "gilets jaunes". À quelques kilomètres de là, une voiture a volontairement forcé un barrage, ne provoquant heureusement aucun blessé. Le conducteur est recherché.

Par V.P.

Près de 3 700 personnes vêtues d'un gilet jaune ont manifesté à Nantes ce samedi 17 novembre. Postés à des lieux stratégiques du trafic, ralentissant la circulation, ces bloqueurs ont parfois provoqué la colère de certains automobilistes.

Une altercation a ainsi éclaté entre deux automobilistes au niveau de la porte d'Ar Mor, près d'Atlantis, en milieu d'après-midi. L'un d'eux, blessé, a dû être pris en charge par les secours. Ses blessures n'ont  cependant pas donné lieu à une hospitalisation.



Un blocage forcé par une voiture à Vertou


À Vertou, en Loire-Atlantique) le blocage d'une station service n'a pas été du goût d'un automobiliste. Vers 16 heures, un individu a voulu renverser un barrage au niveau du Super-U, dans le nord de la ville, et a été poursuivi par la police. L'incident n'a heureusement pas provoqué de blessés. 
 
Une voiture tente de forcer un barrage à Vertou
Une voiture a tenté de forcer un barrage à Vertou, pendant le blocage d'une statio-service à Vertou (Loire-Atlantique) le 17 novembre 2018. - France 3 Pays de la Loire - Évelyne Garcia
3 700 manifestants ont manifesté en Loire-Atlantique sur une vingtaine de sites, selon la Préfecture. À Nantes, ils étaient 2 700 et leurs blocages des portes de Rennes, de la Beaujoire, de Vertou et d'Ar Mor, ainsi que leurs opérations "escargot" sur le périphérique pourrait bien continuer jusqu'à 20 heures.
Les "gilets jaunes" allument un feu près du Leclerc Océane de Rezé alors que la nuit tombe, samedi 17 novembre. / © Maryse Lamy / France 3 Pays de la Loire
Les "gilets jaunes" allument un feu près du Leclerc Océane de Rezé alors que la nuit tombe, samedi 17 novembre. / © Maryse Lamy / France 3 Pays de la Loire

 

Sur le même sujet

Une voiture tente de forcer un barrage à Vertou

Les + Lus