Nantes : ce qu'il faut retenir de la manifestation contre les violences policières et le racisme, samedi 6 juin

Malgré l’interdiction de la manifestation par la préfecture, au moins un millier de personnes ont rejoint la place du commerce à Nantes ce samedi 6 juin vers 18 heures pour dénoncer les violences policières et la mort tragique de George Floyd à Minneapolis le 25 mai dernier.
 

Nantes, lors de la manifestation interdite par la préfecture "contre les violences policières" le 6 juin 2020
Nantes, lors de la manifestation interdite par la préfecture "contre les violences policières" le 6 juin 2020 © France Télévisions

Les manifestants ont bravé l'interdiction de la préfecture de Loire-Atlantique et répondu à l'appel de plusieurs collectifs nantais. Vers 18 heures, ils se sont rejoints à la croisée des trams, place du Commerce à Nantes.

Mobilisation à Nantes contre les violences policières, le 6 juin 2020
Mobilisation à Nantes contre les violences policières, le 6 juin 2020 © David Jouillat / France Télévisions

"Toutes les formes de violence sont à combattre. Ce n’est pas un clan contre un autre clan", souligne l'un des manifestants. "Des policiers cons y’en a, mais il y a aussi des policiers gentils. Derrière chaque uniforme il y a du bon, et du mauvais", ajoute ce jeune homme qui se refuse à faire des amalgames.

Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020, à Nantes
Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020, à Nantes © David Jouillat/France Télévisions

En hommage à George Floyd, mort étouffé par un policier à Minneapolis le 25 mai dernier, les manifestants ont posé un genou à terre, un geste symbolique devenu le signe de ralliement contre les violences policières.

Les manifestants scandent "Justice pour Adama", "Justice pour Abou", "Justice pour Steve", tout en se dirigeant vers le quai de la fosse

Genou à terre, poing levé, les manifestants se sont ensuite rassemblés sur l'esplanade du mémorial de l'abolition de l'esclavage. Tout un symbole ! 

Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020, à Nantes
Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020, à Nantes © David Jouillat/France Télévisions

Là encore, le slogan "Justice pour Abou" a été repris par les manifestants, en référence à la mort d'Aboubakar Fofana, décédé en juillet 2018 à Nantes suite à un coup de feu tiré par un CRS. 

"Que ce soit ici en France, en Afrique, aux Etats-Unis, on est confronté aux mêmes problèmes, mais avec l’avènement du numérique, maintenant on voit tout ce qui se passe. On a vu George Floyd mourir devant nos yeux pendant 8 minutes", explique une trentenaire. "La nouvelle génération ne veut plus se taire".

Le cortège a ensuite repris la direction du centre ville de Nantes, vers la place Graslin. A 19 heures 30, les manifestants se sont dispersés dans le calme. 

Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020, à Nantes
Manifestation en hommage à George Floyd, le 6 juin 2020, à Nantes © David Jouillat/France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité