Nantes : e-Busway, 3 petits tours au dépôt et puis reviennent sur le réseau

Un e-Busway de Nantes, contruit par les industriels suisses Hess et ABB à la station Duchesse Anne / © Christophe Turgis F3
Un e-Busway de Nantes, contruit par les industriels suisses Hess et ABB à la station Duchesse Anne / © Christophe Turgis F3

Les tous neufs e-Busway de la ligne 4 des transports publics nantais étaient retournés au garage sans crier gare hier dans la journée, la faute à une panne aléatoire, identifiée par les constructeurs Hess et ABB des véhicules, les voitures reviennent en service progressivement sur le réseau.

Par Christophe Turgis

Les e-Busway des constructeurs suisses Hess et ABB font parfois quelques caprices. Des dysfonctionnements aléatoires constatés le 7 janvier ont contraint la Semitan à les faire rentrer au dépôt pour ne pas perturber le service rendu aux clients. Les remplaçant par les véhicules de la génération précédente fonctionnant au gaz naturel.

La Semitan annonce ce mercredi soir "une remise en service progressive des véhicules. 30 % de la ligne 4 est exploitée avec des e-Busway dont le comportement aux points de recharge fait l'objet d'analyses détaillées".

"Des équipes renforcées du constructeur Hess, de son partenaire ABB et de la Semitan poursuivent le travail collectif de diagnostic et de tests poussés permettant de mettre tout en oeuvre pour déterminer les causes précises des dysfonctionnements récents et les résoudre",
poursuit la Semitan.
"Nous tenons à réaffirmer que ces pannes ne remettent pas en cause la conception du système retenu, qui a été conçu par 2 constructeurs de renommée mondiale dans les domaines des bus et des systèmes électriques", conclut la Semitan.
 

Sur le même sujet

Les + Lus