Nantes : l'homme tué d'une balle dans la tête le jour de Noël aurait été victime d'un accident

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Even

L’homme de 21 ans, tué par balle le jour de Noël, à Saint-Herblain près de Nantes serait mort accidentellement. Il cherchait à se procurer une arme de poing.

Déposé le jour de Noël aux urgences du CHU de Nantes, l’homme de 21 ans, originaire de la région de Chateaubriant, était décédé peu de temps après, victime d’une balle reçue dans la tête.

L’enquête ouverte par le parquet de Nantes et confiée à la police judiciaire a permis de retracer les évènements et les circonstances de ce drame.

Selon nos confrères de France Bleu Loire Océan, il s’agit d’un accident. Accompagné d’un ami, le jeune homme s’était rendu dans le quartier Bellevue à Nantes pour se procurer une arme à feu.

C’est lors des échanges avec le vendeur que le coup de feu serait parti accidentellement, vers 16h. Paniqué, l’ami de la victime prend alors la fuite. Il se rendra à la police deux jours plus tard.

Le vendeur se serait débarrassé de l’arme avant d’emmener la victime aux urgences du CHU, vers 17h30, où elle est décédée des suites de ses blessures.

Le vendeur, un homme de 29 ans, sous bracelet électronique pour des affaires de stupéfiants, est mis en examen pour homicide involontaire. Le parquet a requis son placement en détention provisoire.

L'ami de la victime, également connu des services de police pour des affaires de stupéfiants, est mis en examen pour acquisition, détention et cession d'arme de catégorie B, destruction de preuves et d'indices et association de malfaiteurs. Le parquet a requis son placement sous contrôle judiciaire.