• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Nantes Métropole : l'écologiste Ronan Dantec démissionne

Pour Ronan Dantec, "Manuel Valls saborde le référendum sur Notre Dame des Landes" / © Marlene Awaad - MaxPPP
Pour Ronan Dantec, "Manuel Valls saborde le référendum sur Notre Dame des Landes" / © Marlene Awaad - MaxPPP

Un nouvel épisode dans la guerre de position entre les écologistes et les socialistes à propos de Notre-Dame-Des-Landes ? Non ! la mise en pratique d'un engagement qu'avait pris le sénateur EELV lors de sa dernière prise de mandat au sein de Nantes-Métropole.

Par Olivier Quentin

"Je profite de ce dossier pour vous indiquer que j’ai décidé de mettre un terme à mon mandat de conseiller métropolitain". C'est ainsi qu'a commencé la prise de parole de Ronan Dantec ce matin lors du Conseil Communautaire de Nantes Métropole.

Elu pour la première fois en 2001 avec liste Gauche Plurielle (PCF - Les Verts - PRG - MDC) emmenée par Jean-Marc Ayrault à Nantes et qui avait cette année-là obtenu 54,98% des suffrages, Ronan Dantec avait fait ensuite son entrée dans le Conseil Communautaire de Nantes Métropole.

Réélu au fil des scrutins municipaux depuis, il s'était toutefois engagé lors des dernières élections de 2014 à ne faire qu'un demi-mandat. 

"Nous avions décidé ensemble, lors des municipales de 2014, que j’effectuerai ce demi-mandat pour poursuivre jusqu’à la COP22 mon action de représentation, au nom de Nantes Métropole, des villes du monde dans les négociations sur le climat." explique l'élu écologiste sur son site.

Fermement opposé au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, Ronan Dantec a évidemment évoqué ce dossier dans son allocution :  "La lutte contre le changement climatique et les atteintes à l’environnement auront été, vous le savez tous, le fil de mon action à Nantes Métropole (...). C’est la raison de mon opposition ferme à certains projets d’infrastructures en contradiction flagrante avec ces priorités. Je suis d’ailleurs très heureux de quitter ce conseil sans que l’irréparable ne se soit produit, j’ai même le sentiment que ce risque s’éloigne durablement..."

Ronan Dantec sera remplacé à ce siège par Nicolas Martin, 46 ans, conseiller municipal EELV à Nantes délégué à la jeunesse.

 

Sur le même sujet

Une voiture tente de forcer un barrage à Vertou

Les + Lus