Nantes : un fragment de la plus grosse météorite de France exposée au Muséum d'Histoire naturelle

Livraison exceptionnelle ce vendredi au Muséum d’Histoire naturelle de Nantes. Il s’agit d’un fragment de 177 kilos de la plus grosse météorite de France découverte en 2018 à Saint-Aubin dans l’Aube.

© Juliette Poirier France 3 Pays de la Loire

Imaginez : un fragment de 177 kilos provenant de la plus grosse météorite de France. C’est un beau cadeau à quelques jours de la journée internationale des astéroïdes! Ce don exceptionnel est fait au Muséum d’Histoire naturelle de Nantes Métropole par les agriculteurs propriétaires du terrain où a été découverte la météorite en octobre 2018 à Saint-Aubin dans l’Aube.

La météorite a percuté la Terre, il y a 55 000 ans

Ce fragment est composé essentiellement de métal, d’alliage de fer et de nickel inconnu sur Terre. Cette météorite a percuté la surface de la Terre, il y a 55 000 ans, avant l’arrivée d’Homo sapiens en Europe. Elle a été découverte dans un champs  à une dizaine de kilomètres de Troyes, en octobre 2018 par des agriculteurs aubois .

 Valeur estimée de cette météorite: 60 000 euros

"Au début, ils ont trouvé cette pierre métallique étrange et ils l’ont laissée dans le bas-côté du champ. Puis après avoir vu un reportage télé sur les météorites, ils se sont aperçus que leur pierre étrange paraissait être une météorite. Et ils l’ont faite expertiser", raconte Pierre Antonin, membre de la commission météorite de la Société astronomique de France.

Ce chasseur de météorites, passionné depuis sa petite enfance est allé lui-même sur les lieux quand il a entendu parler de cette remarquable histoire. En fouillant et en cherchant dans le secteur, il a découvert 123 impacts. Ils représentent  une masse théorique de 6 tonnes. Le plus gros fragment qui pèse 477 kilos est trouvé le mercredi 3 octobre 2018. Et c’est un petit bout de ce  fragment qui est arrivé aujourd’hui au Muséum d’Histoire naturelle à Nantes. "Cette météorite coûterait 60 000  euros", estime Philippe Guillet, directeur du Muséum d’histoire naturelle.  

Une collection remarquable de météorites 

Ce don complète les collections déjà remarquables du Musée. Cette météorite sera exposée dans la Galerie des sciences, de la Terre et de l’Univers. Depuis plus de 200 ans, le muséum expose, conserve et valorise des collections terrestres et extraterrestres.

En 2015, le musée a acquis un fragment de la météorite martienne Black Beauty trouvé dans le désert occidental du Sahara. Un témoin des premiers âges de la planète Mars. En 2016, c’est une eucrite, une météorite pierreuse de près d’un kilo qui est achetée par le musée. C’est un des plus vieux basalte connus du système solaire et on pense qu’elle vient de l’astéroïde Vesta.

Le muséum a aussi acquis cette même année, une plaque de 750 kilos provenant de la brèche de Vredefort au sud-ouest de Johannesburg. C’est un élément spectaculaire né il y a deux milliards d’années et qui montre la fusion des roches terrestres lorsqu’une météorite de grande taille frappe la surface de la Terre.

La visite de ces collections est une bonne idée de sortie culturelle pendant l’été.

Plus d'informations sur les collections: museum.nantesmetropole.fr

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences culture espace