Nantes : une pollution au plomb plus importante que prévue à la cathédrale après l'incendie

Neuf mois après l'incendie qui a durement endommagé la cathédrale de Nantes, la restauration n'a toujours pas commencé. On vient à peine de terminer le déblaiement.

C'était le 18 juillet 2020, un incendie criminel endommageait la cathédrale de Nantes au niveau du grand orgue.
C'était le 18 juillet 2020, un incendie criminel endommageait la cathédrale de Nantes au niveau du grand orgue. © Jérôme Fouquet Maxppp

Le public n'est pas prêt d'entrer dans la cathédrale de Nantes.

Gravement touché par un incendie volontaire le 18 juillet dernier, l'édifice connaîtra encore de nombreux mois de travaux avant de rouvrir ses portes.

En cette fin avril 2021, soit neuf mois après le sinistre, le déblaiement vient à peine de s'achever.

"Tous les débris et vestiges ont été descendus au sol, nous a expliqué Clémentine Mathurin, conservatrice des monuments historiques à la Direction Régionale des Affaires Culturelles. On a procédé à un tri des éléments à conserver. C'est assez complexe de comprendre ce qu'on a dans les mains et de travailler sous un protocole  plomb très contraignant."

 

"supprimer les particules de plomb"

Ce premier travail de déblaiement a dû se faire en effet alors que l'édifice a été pollué par la fonte des tuyaux de plomb du grand orgue lors de l'incendie. Ce qui, pour protéger les personnels qui interviennent, impliquait des procédures assez lourdes.

Si tout le mobilier a été dépollué et évacué, il reste toute la poussière, partout, dans l'édifice.

"La grosse opération à venir, enchaîne Clémentine Mathurin, c'est la dépollution de la cathédrale. Faire du dépoussiérage-aspiration pour supprimer les particules de plomb un peu partout. C'est l'ensemble du monument qui est concerné."

C'était la mauvaise surprise de ces premiers travaux et cela a changé la face du chantier.

Cette dépollution prendra plusieurs mois.

 

 

Parallèlement à ce travail, se fera un diagnostic destiné à faire un bilan de l'état de la cathédrale. 

On prévoit enfin de refaire le système électrique qui a été très endommagé.

 

Les travaux de rénovation à l'extérieure de la cathédrale Nantes, engagés avant l'incendie.
Les travaux de rénovation à l'extérieure de la cathédrale Nantes, engagés avant l'incendie. © France Télévisions Olivier Quentin

 

Mais la cathédrale de Nantes fait aussi l'objet de travaux de rénovation qui avaient été engagés avant l'incendie de juillet 2020.

Vitraux et maçonnerie du chevet (l'extérieur du cœur), sont en cour de restauration. Des travaux qui se font sur plusieurs tranches et dont celle-ci se poursuivra jusqu'à l'automne prochain. Cette opération a bénéficié du plan de relance de l'Etat sous la forme d'une enveloppe de 650 000 euros.

L'Etat s'était aussi engagé à financer les travaux de remise en état de la cathédrale après l'incendie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cathédrales culture patrimoine incendie faits divers