• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le plus gros rubis du monde exposé au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes

Retour d’Orient, l’exposition du muséum d’histoire naturelle, présente des trésors minéralogiques botaniques et historiques / © Nantes Métropole
Retour d’Orient, l’exposition du muséum d’histoire naturelle, présente des trésors minéralogiques botaniques et historiques / © Nantes Métropole

Les relations commerciales entre l'Orient et l'Occident ne datent pas d'hier. Pour s'en convaincre, il suffit d'aller découvrir l'exposition ouverte au public depuis le 5 avril au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes. Une création du Muséum qui met aussi en valeur ses propres collections.

Par Olivier Quentin

Quelles sont les richesses naturelles de la Birmanie, de l'Iran, du Pakistan, richesses qui ont suscité il y a 2000 ans déjà des relations commerciales avec la France ou même Nantes. 
 

Un voyage de la Chine à Nantes


"Retour d'Orient" est la nouvelle exposition proposée au public par le Muséum d'Histoire Naturelle jusqu'en février 2020. C'est un voyage de la Chine à Nantes en passant par huit pays aux abondants trésors naturels.

"Un voyage mythique et sensoriel entre Nantes et l’Orient" nous dit le dossier de présentation de l'événement qui nous rappelle que "Nantes a joué un rôle important dans l’acclimatation de plantes à épices, rapportées au fil du temps par les explorateurs et capitaines de navires."

On nous précise également que l'aventure peut se poursuivre dans les serres du Grand Blottereau qui présente des épices venues d'Asie.
 

Le "King of Mogok", 1700 carats


Installée dans la salle d'exposition temporaire au rez-de-chaussée, elle présente notamment une pièce unique : le "King of Mogok", 1700 carats, le plus gros rubis du monde. Il a été extrait des sous-sols de Birmanie, dans la vallée du Mogok, riche en rubis et saphirs.
 
Le rubis King of Mogok, le plus gros du monde non taillé. Visible au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes jusqu'au 24 février 2020. / © Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes
Le rubis King of Mogok, le plus gros du monde non taillé. Visible au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes jusqu'au 24 février 2020. / © Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes

Le rubis est la pierre précieuse la plus cotée après le diamant. Que les cambioleurs ne s'affolent pas, celui présenté au Muséum est encore prisonnier de sa  gangue, ce qui lui ôte pas mal de valeur commerciale mais quand même.
 

Un caravansérail ou exercer son odorat


"Retour d'Orient" c'est de la botannique, des ambiances sonores de marchés asiatiques et aussi un espace didactique baptisé le caravansérail (lieu d'accueil des caravanes de marchands en Orient). 

Le public peut y exercer son odorat avec divers parfums d'épices. Certaines effluves ne sont pas très agréables car on s'en servait pour aseptiser l'environnement.

Le muséum enrichit cette présentation de ses propres collections issues de son herbier ou de sa série de bocaux dédiés à la fibre de soie.

Retour d'Orient

Du 5 avril 2019 au 24 février 2020 au Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes
Entrée 4 € (tarif réduit 2€)
Tous les jours de 10h à 18h (jusqu'à 19h pendant le Voyage à Nantes). Fermeture hebdomadaire le mardi.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus