Policière municipale poignardée près de Nantes : ce que l'on sait de cette agression

Un homme a poignardé une policière à La Chapelle-sur-Erdre, une commune située au Nord de Nantes, dans les locaux de la police municipale. L'individu, qui était en fuite, a été mortellement touché lors de son interpellation par les gendarmes.

L'individu soupçonné d'avoir poignardé une policière municipale ce vendredi matin a été tué lors de son interpellation vers 13 heures dans le quartier des Perrières, à La Chapelle-sur-Erdre.


Deux gendarmes ont été blessés lors de l'interpellation du suspect.

Selon nos informations, celui-ci serait connu pour d'autres agressions contre les forces de l'ordre. Il était inscrit au fichier des signalements de la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) et serait âgé de 39 ans.  

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est rendue sur place dans l'après-midi avec la secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'Engagement Sarah El Haïry. 

En déplacement à La Chapelle-sur-Erdre après l'agression au couteau d'une policière municipale, le ministre de l'Intérieur a précisé le profil de l'assaillant, indiquant qu'il "avait une pratique rigoriste de l'islam", mais n'avait "jamais été condamné pour terrorisme", seulement pour "des faits de droit commun".

Ce que l'on sait de l'agression

Vers 9h45 ce vendredi matin, un homme s'est introduit dans les locaux de la police municipale de la Chapelle-sur-Erdre, une commune située au nord de Nantes, et a poignardé une policière dont le prognostic vital n'est plus engagé, selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

L'assaillant a dérobé l'arme de la policière avant de prendre la fuite à bord d'une voiture Golf. La voiture a été retrouvée accidentée à proximité, et l'agresseur a ensuite pris la fuite à pied.

250 gendarmes dont GIGN se sont rendus sur place afin d'intercepter l'individu et de sécuriser le périmètre. Ils ont reçu l'appui de deux hélicoptères et de brigades cynophiles. Des vidéos de l'arrestation du suspect et des opérations du GIGN du suspect nous ont été fournies par des témoins sur place. 

 250 gendarmes, dont le GIGN, mobilisés

Un témoin a filmé l'arrestation du suspect à La Chapelle-sur-Erdre le 28/05/21

Les habitants ont été invités à rester chez eux et à signaler à la police tout comportement suspect. L'individu a été interpellé 300 mètres plus loin au 4 rue André Franquin. Une riveraine décrit du sang sur l'interphone de la maison.

Durant l'opération, l'homme a blessé trois gendarmes à la main et au bras.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité