Remouillé, au sud de Nantes : des pénis sur les murs, de l'urine sur le sol et des ordinateurs volés à l'école primaire

L'école élémentaire Jean de La Fontaine à Remouillé, dans le vignoble nantais, a été la cible d'actes de vandalisme le week-end dernier.

Des dégradations commises à l'école Jean de La Fontaine à Remouillé
Des dégradations commises à l'école Jean de La Fontaine à Remouillé © Capture Google maps

Les faits se sont produits dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 juin, des individus se sont introduits dans l'enceinte de l'école primaire Jean de la Fontaine à Remouillé, près d'Aigrefeuille-sur-Maine.

Ils se sont introduits dans une première classe dite "élémentaire-atelier" où ils ont dessiné des pénis sur les murs à l'aide d'un marqueur. Ils ont également insulté par écrit la direction de l'établissement.

"Dans cette même pièce sont découverts différents déchets type : carton à pizza, bouteille d'eau gazeuse, etc...", a précisé la gendarmerie.

"Dans l'espace dédié à l'atelier des enfants, de la gouache est répandue sur l'ensemble d'un pan de mur ainsi que sur les ordinateurs qui y sont entreposés. De la peinture jonche également le sol en vinyl", ont également énuméré les gendarmes.

Au total, quatre classes ont ainsi été visitées par les vandales, "où sont constatées principalement les mêmes dégradations (pénis inscrits sur les murs, sur les tableaux numériques...)".

"Dans une des classes est constatée la présence d'urine en grosse quantité et la pose de bâtons de colle à la verticale sur des tableaux numériques", ont précisé les gendarmes.

Les vandales ont également détérioré à l'aide d'un brise vitre de nombreuses vitres dites "sécurit". Ils ont également dérobé des ordinateurs portables et des poufs.

Le préjudice subi par l'école est actuellement en cours d'évaluation. La brigade de Clisson est en charge des investigations.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers