Reprise de l'entraînement pour le Handball Club de Nantes : "L'objectif est d'accrocher le titre de champion"

La préparation physique et mentale a commencé lundi 24 juilet pour le H de Nantes après six semaines de vacances. L'équipe de handball fête ses 70 ans et compte célébrer en visant le titre de champion de France pour la saison 2023-2024.

Fractionnés, exercices de step et de saut : les joueurs du Handball Club de Nantes (HBC) ont dû attendre quelques jours après le début de leur reprise pour pouvoir retoucher le ballon vendredi 28 juillet. 

"C'est beaucoup de travail physique, que ce soit musculation ou course. On entame par des séances qui ne nous font pas trop plaisir. Ça pique un peu, mais il faut en passer par là pour faire une bonne saison", explique le demi-centre Aymeric Minne. 

"Le but c'est que tout le monde se retrouve au même niveau physique", confirme son coéquipier Thibaut Briet, arrière gauche du H. 

On sait qu'on doit passer par cette phase compliquée de course et de physique mais c'est le jeu. T'as envie d'être prêt et d'être à 100% sur le terrain.

Thibaut Briet

Arrière gauche du HBC

Contraignant, ce travail de remise en forme ne fait toutefois pas reculer les joueurs, contents de s'y remettre. "Quand on revient ici, on a tous très envie d'être là parce que ça nous manque, c'est notre passion", confie Thibaut Briet. 

Le préparateur physique de l'équipe, Adrian Morard, s'estime plutôt satisfait de l'état physique des joueurs. "On est sur la fin de la première semaine. Plutôt un bon état général, pas de grosse mauvaise surprise. Une semaine positive avec un investissement intéressant des garçons", commente-t-il. 

On pose les fondations de la saison. On peut développer les qualités physiques et aller plus loin en termes d'intensité pour créer une équipe performante.

Adrian Morard

Préparateur physique du HBC

Ce bon début laisse présager une saison intense pour les 70 ans du HBC. Le club compte couronner cet anniversaire du titre de champion de France qu'il a manqué de peu lors de la saison 2022-2023.

"L’objectif est d’accrocher le titre de champion, le seul qui nous manque sur la scène française. On ne joue pas la ligue des champions cette année, mais on a une poule très relevée en ligue européenne", affirme Gaël Pelletier, président du club. 

Voir le reportage réalisé par Maxime Jaglin, Damien Raveleau et Mariano Zadunaisky 

durée de la vidéo : 00h01mn42s
Les joueurs ont dû respecter un programme sportif lors des trois semaines qui ont précédé la reprise. ©France Télévisions / Maxime Jaglin / Damien Raveleau / Mariano Zadunaisky

L'ombre du PSG

Le HBC détient six titres nationaux, mais pour prétendre à celui de champion de France, il lui faut affronter le PSG, une "très grosse écurie sportive et économique", selon Grégory Cojean, entraîneur de l'équipe nantaise. 

"Il faut reconnaître qu’on lutte contre une équipe, Paris, qui a une puissance financière deux fois supérieure à la nôtre. Ce n'est pas une excuse, mais c’est la réalité, on ne part pas avec les mêmes chances", explique-t-il.

Pragmatiques mais pas défaitistes, Grégory Cojean et le staff du HBC ont mis au point un programme de reprise en trois étapes. Après la remise en forme viendra la pratique d'un handball plus intense, axé sur le 1 contre 1 et la défense, puis les réglages individuels et collectifs. 

60 matchs par an

Tout l'enjeu de l'entraînement de début de saison est aussi d'intégrer les quatre nouvelles recrues et de recréer un groupe prêt à "retrouver le rythme de 60 matchs par an pour certains", détaille Grégory Cojean. 

Côté motivation, l'équipe violet et or pourra compter sur la ferveur de ses supporters, dont 2 000 abonnés. Gaël Pelletier promet de "commencer très fort avec un derby face à Cesson-Rennes" le 15 septembre. Une fête est prévue avec le public lors du match contre Chartres le 10 novembre. Au total, 150 000 spectateurs ont assisté aux matchs du HBC à la H Arena en 2022.