HBC Nantes : Thierry Anti, direction le Sporting Portugal ?

Thierry Anti quitte le H pour le Sporting Portugal / © maxPPP
Thierry Anti quitte le H pour le Sporting Portugal / © maxPPP

Après une très belle décennie nantaise, Thierry Anti, ex-entraîneur du HBC Nantes tourne la page et devrait rejoindre le Sporting Portugal. Poussé dehors un an avant la fin de son contrat par son Président Gaël Pelletier, l’ex-Nantais rebondit dans le plus grand club du Portugal. 
 

Par Jérôme Soulard

A 60 ans, c’est un nouveau défi que se lance Thierry Anti. Au Sporting Portugal, l’ancien technicien du H, passé aussi par Créteil, Pontault-Combault et Paris va vivre sa première expérience d’entraineur dans un club étranger. "Je suis très fier que cela se fasse dans un grand club comme le Sporting", expliquait-il samedi sur la chaine du club lisboete.

L’ex-entraîneur du H, celui qui a passé 10 ans sur le banc du club, s’est engagé samedi pour deux ans avec le club référent du hand Portugais. Un club qui totalise 21 titres de champions, le dernier titre en 2018.

Une équipe en progression qui a atteint les huitièmes de finale de la Ligue des champions cette année, après avoir réussi à sortir des poules de qualifications. Le Sporting a déposé un dossier pour y participer de nouveau la saison prochaine.

Le Sporting sera le cinquième club professionnel entrainé par Thierry Anti. A terme, l'entraîneur se verrait bien prendre en charge une sélection nationale après le Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

 

Sacré bilan


Au terme de dix saisons très riches, Thierry Anti quitte Nantes avec un sacré bilan.

Anti restera l’homme qui a mené le H en finale de la Champions League l’année passée en 2018, après lui avoir fait gagner ses premiers trophées, la coupe de la ligue en 2015 et la coupe de France deux ans plus tard.

Sous son ère, le H totalise aussi 2 finales en Coupe d’Europe de l’EHF en 2013 et en 2016 et une deuxième place en championnat, toujours derrière le PSG.

 

"Je ne suis pas aigri, ni amer"


Thierry Anti a été engagé au HBC Nantes en 2009, sauvant in extrémiste le club de la relégation, avant d’amener son équipe à la table du gratin du hand européen.

En mars dernier, en plein cœur de la saison sportive, le club annonçait qu’il ne serait plus l’entraîneur la saison prochaine, et qu’il ne serait pas prolongé au-delà de son contrat en 2020, semant le trouble au sein du groupe sportif. 

"Je ne suis pas aigri, ni amer, expliquait Thierry Anti début juin., les dirigeants ont pris une décision. Au départ, j’étais déçu et un peu blessé".

Après cette annonce surprenante, le H a été rapidement éliminé en ¼ de finale de la ligue des champions par Barcelone et finit à la 4ème place de classement national. Une déception !

L’an prochain, on retrouvera l’actuel adjoint; Alberto Entrerrios sur le banc du H. Un challenge difficile attend le nouvel entraineur espagnol.

L’équipe pourrait perdre des joueurs majeurs du groupe … Claire, Tournat, Lagarde. Cette équipe, va être chamboulée dans les deux ans à venir.
 
 

Pas de Ligue des champions pour le H l'an prochain ?

Depuis trois ans, le H était invité en ligue des champions. Cette année, ça risque d’être plus difficile. Le PSG est la seule équipe française qui s’est sportivement qualifiée. Mais en Handball, on peut aussi être invité à participer à cette compétion prestigieuse en justifiant d'autres critères,  sportifs, économiques et organisationnels.

Le 12 juin dernier, Montpellier (2e du championnat français), Chambéry (3e), et Nantes (4e ) ont donc déposé un dossier de candidature pour être invités en Ligue de champions la saison prochaine.

Montpellier, avec son Arena et son riche passé dans la compétition, retrouvera à nouveau sa place en C1 en 2019-2020. Le probable second ticket est, en revanche, bien plus incertain.

Nantes peut mettre en avant sa "H" Arena tout juste rénovée et toujours pleine, ses remarquables parcours des trois dernières saisons dans l'épreuve reine (8es de finale, finale et quarts de finale) et ses excellents états de service pour l'organisation de deux Final Four de Coupe EHF.

Mais cela ne suffira pas forcément devant le meilleur classement sportif de Chambéry. Le club savoyard a lui aussi une salle moderne et a connu huit campagnes de Ligue des champions entre 2001 et 2013.

S'il n'était donc pas invité de la Ligue des Champions, le H serait donc relégué à  jouer la "petite" coupe d’Europe EHF. 
La Fédération européenne (EHF) doit attribuer les sésames le 25 juin.

Sur le même sujet

Les + Lus