Train : la coopérative Railcoop souhaite relier Le Croisic à Bâle sans passer par Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
Après une première ouverture de ligne ferroviaire fret en 2021, Railcoop fait le projet de relier Le Croisic à Bâle en Suisse en 2026
Après une première ouverture de ligne ferroviaire fret en 2021, Railcoop fait le projet de relier Le Croisic à Bâle en Suisse en 2026 © Railcoop

Railcoop, la société ferroviaire qui veut nous faire aimer le train, a reçu l'autorisation de l'Autorité de Régulation des Transports (ART) le 30 décembre 2021, pour l'ouverture d'une ligne allant du Croisic à Bâle en Suisse.

Railcoop fait le pari de nous faire aimer le train à nouveau. Aller du Croisic à Bâle, sans TGV et sans passer par Paris, par les chemins de traverse, les sociétaires de Railcoop, une Société Coopérative d’Intérêt Collectif, en rêvent.

Plusieurs lignes par les Pays de la Loire

La coopérative, organisée en cercles de réflexion, a identifié un certain nombre de trajet possibles sur le réseau ferré national, tenant compte notamment des impératifs d'exploitation et des potentiels de clientèle.

Parmi tous les projets imaginés, plusieurs sont susceptibles de devenir réalité comme ce Le Croisic - Bâle, sans correspondance, allant de l'Océan à la Suisse, par Angers, Saumur, Tours, Nevers, Dijon, Besançon et Mulhouse.

La région des Pays de la Loire intéresse Railcoop comme point de départ ou de passage de ses futures lignes de transport de voyageurs. On trouve, sans ordre de prévision d'ouverture, Toulouse - Caen via Le Mans ou Saint-Brieuc via Laval, Nantes - Lille via Caen, Rouen et Amiens, et encore Brest - Bordeaux via Nantes et La Roche-sur-Yon.

Le Croisic - Bâle pour 2026

Railcoop a reçu l'autorisation d'ouverture pour ces lignes à compter de 2022. L'Autorité de de Régulation des Transports (ART) a vérifié que ces prévisions ne venaient pas concurrencer les services publics existant sur tout ou partie de ces trajets futurs.

Pour l'instant, Railcoop prévoit de mettre en service la ligne Bordeaux - Lyon en décembre 2022, puis Toulouse - Saint-Brieuc / Caen et Saint-Étienne - Thionville en 2024. Au mieux, Le Croisic - Bâle deviendrait réalité en 2026, le temps pour la société de disposer des matériels roulants nécessaires.

Quatre constructeurs européens ont été consultés, Alstom en France, Siemens en Allemagne, Stadler en Suisse et Titagarh Firema en Italie. Il faut 36 mois entre le passage d'une commande et la mise en service effective d'un train. Le temps du chemin de fer est un temps long, la coopérative forte de 11 000 sociétaires prend le temps de réussir son pari.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.