Vendée : Antonin et Corentin sont partis de Nantes pour faire le tour du monde en stop

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Soulard
Corentin Troger et Antonin Jean, au moment du grand départ en centre ville de Nantes
Corentin Troger et Antonin Jean, au moment du grand départ en centre ville de Nantes © France 3 Pays de la Loire

En voiture, en camion, en moto ou en voilier, deux jeunes vendéens se sont lancé le défi de faire le tour de la planète en stop. Leur périple doit durer trois ans.

Le grand départ a eu lieu ce jeudi 4 novembre en centre-ville de Nantes.    

Ils s’appellent Antonin et Corentin. Ils ont tous les deux 22 ans et habitent en Vendée. Et ils viennent de partir pour un  tour du monde en stop. L’idée est partie il y a deux ans, autour d’un verre. Le projet a mûri.

Ils ont travaillé pour avoir de l’argent de poche. Ils ont testé les trajets en stop, notamment pour aller fêter le nouvel an en Pologne, fait des treks autour du Mont Blanc ou en Islande.

Et voilà, ce jeudi l’heure est aux dernières vérifications des sacs à dos. Le stress monte peu à peu pour les deux compagnons de voyage.

"Lors des changements de continents, notre but est de ne pas prendre l’avion. Là on part direction les Iles Canaries pour prendre un voilier pour traverser l’Océan Atlantique. Avec un peu de chance on n’attendra que cinq jours ou bien on devra patienter 1 ou 2 mois pour un trouver un. Ça ça fait un peu peur", explique Corentin Troger.  

 

"On ne voulait pas faire ça en égoïste"

Ce tour du monde s’est  inspiré des émissions  diffusées régulièrement sur France 5, "J’irai dormir chez vous" et "nus et culottés". Ils vont essayer de dormir au maximum chez l’habitant.

Les deux Vendéens vont partager leurs aventures avec 5 écoles primaires des Pays de la Loire . "On ne voulait pas faire ça en égoïste", précise Antonin Jean.

300 enfants vont les suivre pendant tout leur périple. Les deux compagnons de voyage sont allés à leur rencontre le mois dernier. Ce projet se veut aussi pédagogique.

"On aura des échanges en visio-conférence une fois par mois, avec des questions-réponses. Ensuite, les professeurs pourront utiliser les vidéos sur l’environnement  le climat, la biodiversité que nous ferons et que mettrons sur notre chaine Youtube pour alimenter leurs programmes".

"Je serai fière de lui quand il sera de retour "

Du côté des proches, on savoure les derniers instants avec émotion. Isabelle, la maman d’Antonin a dû mal à cacher ses larmes quelques minutes avant le départ. "Quand il nous a annoncé son projet. On s’est fâché. Mais on a vu que ça lui tenait à cœur. Je serai fière de lui quand il sera de retour dans trois ans mais pour le moment je suis stressée, j’ai peur d’un accident".

Pour Emmanuelle, la petite amie d’Antonin, malgré le sourire de façade, le cœur est lourd. "C’est difficile. C’est un projet qui lui tient tellement à cœur que je peux que le soutenir", souffle-t-elle.  

Sacs sur le dos, les deux copains prennent enfin la route pour Nantes, lieu du départ symbolique en compagnie des copains. Dernières embrassades.  "On ne va pas trop faire durer les au revoir", dit pudiquement Corentin. Devant la préfecture de la Loire Atlantique,  les deux garçons lèvent le pouce… A peine une minute plus tard, une voiture s’arrête…

En fin de journée, les deux Vendéens sont à Niort après avoir pris 7 voitures ! "C'est top. On est tout de suite dans le bain. les gens étaient hypers sympas. On a dormi au chaud",  raconte avec enthousiasme Antonin au téléphone ce vendredi matin.

Prochaine étape : arriver jusqu’en Espagne. C’est le début d’une belle aventure. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.