• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Région des Pays de la Loire : Bruno Retailleau serait sur le départ

© Franck Dubray / Maxppp
© Franck Dubray / Maxppp

Touché par le cumul des mandats le président de la Région Pays de la Loire va devoir faire un choix cornélien :  le Sénat ou la Région. Selon notre confrère le Canard Enchaîné le choix serait fait, il devrait quitter la présidence de la Région. 

Par Evelyne Jousset

C'est en fin de semaine que le président LR de la région devrait annoncer sa décision car le calendrier est serré, les prochaines élections sénatoriales ont le lieu 24 septembre. Dans l'entourage de Bruno Retailleau on ne commente pas cette information du Canard Enchaîné. On se borne à déclarer qu'il prendra sa décision en temps voulu. 

Le Sénat, "Retailleau s'y voit" selon Le canard Enchainé du 6 septembre 2017 / © DR
Le Sénat, "Retailleau s'y voit" selon Le canard Enchainé du 6 septembre 2017 / © DR
 
Bruno Retailleau, Sénateur depuis 2004 et président de la région Pays de la Loire depuis décembre 2015. Il est touché par la loi de 2014 sur le non-cumul des mandats. Le texte interdisant d’exercer à la fois un mandat parlementaire et un mandat exécutif local, Selon les prévisions la droite pourrait garder la majorité au Sénat et pour Bruno Retailleau qui préside le groupe LR la place est stratégique. Car, selon les observateurs, son objectif est la présidence de Les Républicains. 

Désormais c'est la succession de Bruno Retailleau qui est en question. Et ça ne se passe pas très bien. Trois noms circulent. François Pinte, vice-président de la Région, Il a été le directeur de cabinet de François Fillon en 1998. François Pointe attend sa chance depuis longtemps. Mais il a peut etre un défaut : il est Nantais…Ce qui peut inquiéter les élus des autres départements qui souhaitent un meilleur rééquilibrage des influences... Candidat naturel mais pas forcément le favori. 
Paul Jeanneteau est Angevin, pharmacien suppléant de Roselyne Bachelot, il est devenu député quand elle est entrée au gouvernement. Non réélu à la députation en 2012. Il est conseiller régional depuis 2015 seulement. 
Christelle Morancais, 42 ans, chef d’entreprise. Elle est vice-présidente de la Région et conseillère municipale du Mans dans l’opposition depuis 2014. Elle est la favorite. Si l'élue Sarthoise est pressentie, c'est au nom de la jeunesse, de la parité, du renouvellement. Mais la garde rapprochée ne l'entend pas ainsi. 

Agenda bousculé 
Le président de la Région devait se rendre au lycée Sainte-Catherine au Mans, afin d'y présenter les grandes lignes de la rentrée dans les lycées, Il n'a pu honorer ce rendez-vous, " Il s'agit de contraintes d'agenda, Bruno Retailleau a une journée très chargée " a expliqué Christelle Morançais qui faisait partie de cette visite et qui a représenté le président.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus