Rythmes scolaires : les communes à l'heure du choix

© Patrick KOVARIK / AFP
© Patrick KOVARIK / AFP

C'est ce lundi 15 janvier que les communes devaient se déterminer pour que leurs écoles publiques restent à 4 jours et demi, ou reviennent à 4 jours.  William Marois, le Recteur de l'Académie de Nantes, était invité dans le 19/20 pour évoquer la question des rythmes scolaires.

Par SG

Quid des rythmes scolaires dans la région à l'horizon de la rentrée 2018 ?

Depuis un décret de juin dernier, les communes peuvent demander auprès de la Direction des services départementaux de l'éducation nationale (ex Inspection Académique), une dérogation pour revenir à la semaine de 4 jours.
Elles avaient jusqu'à aujourd'hui pour faire cette démarche. En Loire-Atlantique, par exemple, 99 communes sur 199 ont déjà formulé cette demande. C'est le cas de la Baule mais pas de Saint-Nazaire.

►Reportage : Myriam N'Guenor et Christophe François.
Avec les interventions de : Xavier Perrin, Adjoint au maire de Saint-Nazaire en charge de l'éducation et Dany Lamy
Adjointe au maire de La Baule en charge de l'éducation.


"Pour l'instant, il est un peu tôt pour chiffrer le nombre de communes à l'échelle de la région qui envisagent de repasser à 4 jours, car un certain nombre de dossiers doivent encore nous parvenir" explique William Marois, le recteur de l'académie de Nantes, qui s'exprimait dans le journal régional lundi soir.

Une chose est sûre, ces dossiers seront étudiés et feront l'objet d'un consensus entre les communes, les conseils généraux (chargés des transports scolaires) et le rectorat.
Il semblerait qu'une tendance forte se dégage, notamment en Loire Atlantique où 50% des communes ont demandé à repasser à la semaine de 4 jours.
Le chiffre est impressionnant mais ne représente finalement qu'un tiers des écoliers puisque Nantes et Saint-Nazaire ont fait de le choix de continuer à 4 jours et demi.

Pour rappel à la rentrée 2017, 186 communes de la région (soit 12% des élèves) étaient repassées à 4 jours, renonçant à scolariser les enfants le mercredi matin. Un très faible taux comparé à certaines académies ou ce choix avait été porté à 80% par des responsables locaux.

En marge de ces commentaires sur la semaine à 4 jours, William Marois a rappelé la mise en place cette semaine du portail d'orientation "Parcours Sup".  
Les élèves vont pouvoir se familiariser avec cet outil indispensable pour leur orientation.
Les inscriptions, elles, commenceront lundi prochain, le 22 janvier pour s'achever le 30 mars 2018.
Passée cette date, le portail sera clos.




 

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus