• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Loire-Atlantique : Saint-Brévin prépare son festival pyrotechnique international

Archive du festival international pyrotechnique de 2014, à Saint-Brévin / © France 3 PDL
Archive du festival international pyrotechnique de 2014, à Saint-Brévin / © France 3 PDL

100 000 personnes sont attendues ce samedi soir sur la grande plage de l'océan à Saint-Brévin pour le Festival International Pyrotechnique. 3 spectacles ont été sélectionnés cette année pour leur créativité : un Danois, un Belge et un Canadien.

Par Emma Derome

À la nuit tombée, il ne fera pas tout à fait noir, samedi 25 août à Saint-Brévin, en Loire-Atlantique. La commune accueille la 19ème édition de son festival international pyrotechnique, entendez par là "feu d'artifice". À 22 h 15, pour le lancement des festivités, pas moins de 100 000 personnes sont attendues sur la grande plage de l'océan, pour un spectacle grandiose.

Cette année, ce sont des artificiers danois, belges et canadiens qui se succèderont dans trois spectacles pyrotechniques d'environ 15 minutes chacun. Ils ont été choisi pour leur créativité. Parce qu'à Saint-Brévin ne sont pas tirés de simples feux d'artifice, mais plutôt de véritables spectacles, avec de la musique, de la poésie. 

Le Belge Vincent Van Den Bulte, chorégraphe et fondateur de DBK Fireworks, a décidé de mettre en scène la vie d'un enfant. "Je commence avec du bruit, pour exprimer la naissance, et ensuite signifier la vie qui sort de la mer. La musique devient ensuite plus violente, pour montrer que la vie est belle."

Les Danois sont venus à ce concours pour mettre en avant leur culture. Avec leur spectacle pyrotechnique, ils évoqueront leur histoire, celle des vikings. Quant aux Canadiens, ils vont évoquer l'air du temps, en s'inspirant du lieu : la plage, la mer, la dune.

"Je me suis penché un peu sur la réalité musicale que l'on vit à Montréal, où il y a une très grande effervescence musicale, raconte Benoit Berthelet,
artificier chez GFA Pyro. J'ai décidé de l'exporter de le faire vivre un peu aux Français."

Mais pour que la fête soit belle, il faut que la météo soit de la partie. S'il pleut, passe encore, en revanche des vents de plus de 50 km/heure seraient gênants, selon Joël Hamon, créateur de Féérie et directeur artistique du festival.

"Ça peut être dangereux, d'une part, et d'autre part ça gâche un peu le spectacle, car vous avez toutes les fumées et toutes les scories (résidus) qui vont retomber là où le vent va les pousser, ça peut être sur le public, et là, ce n'est pas bon."

À la fin de la compétition, le meilleur sera récompensé par le jury, composé d'élus locaux, de personnalités et de journalistes.

► Un reportage de Thierry Bercault, Christophe François et Dominique Boutmin
 

Informations pratiques

Pour permettre le bon déroulement du Festival Pyrotechnique :
 

  • Le stationnement sera interdit dès le samedi 25 août à partir de 6h, pour les rues adjacentes au pas-de-tir ainsi que les voies de secours, et à partir de 16h, pour les rues environnantes ;
  • La circulation et l'accès aux piétons seront interdits dès le samedi 25 août à partir de 14h, pour les rues adjacentes au pas-de-tir, et la circulation sera interdite à partir de 16h, pour les rues environnantes et les voies de secours ;
  • Le stationnement et la circulation seront de nouveau autorisés à partir de 2h, le dimanche 26 août.
  • Le détail des rues est à retrouver sur le plan ICI.
  • À noter que la zone du pas-de-tir (à côté de la base nautique) ne sera plus accessible dès le vendredi 24 août à partir de 8h, jusqu'au dimanche 26 août, à partir de 12h ;
  • L'accès et le stationnement sur la base nautique seront eux interdits dès le samedi 25 août à partir de 14h.
  • Plus d'infos ICI.

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus