Saint-Michel-Chef-Chef : le crowdfunging pour financer les éoliennes est un succès

© France 3
© France 3

Une grande campagne de financement participatif pour les énergies renouvelables s'est clôturée il y a quelques semaines avec succcès. 750 000 euros ont été collectés auprès de plus de 300 prêteurs, qui pour la majorité vivent près du parc.

Par Myriam N'Guenor - éditing Claude Bouchet

En marge de la COP 21 s'est clôturée la plus grande campagne de financement participatif pour les énergies renouvelables. Ce que l'on appelle aussi le crowdfunging. L'opération a été montée par l'entreprise Valorem autour de son parc d'éoliennes de Saint-Michel-Chef-Chef en Loire-Atlantique.

Les cinq éoliennes font partie intégrante du paysage, elles ne surprennent plus personne. Mises en service en 2010, elles constituent même un attrait touristique en période estivale. À Saint-Michel-Chef-Chef, les éoliennes n'ont jamais suscité la controverse.   Ces éoliennes produisent chaque année l'équivalent de la consommation de 11 800 foyers. Cette énergie est  revendue par le gestionnaire à EDF et redistribuée sur le réseau national. En voisin, Jacques Baillard ne sait pas, si ce qu'il consomme est produit par ces éoliennes. En tous cas, il n'a pas hésité à prendre part au financement participatif lancé par l'exploitant du parc il y a quelques semaines. C'est en passant par une plateforme de financement participatif dédiée aux projets de développement durable sur internet que Jacques s'est lancé comme 325 autres prêteurs.

Une somme bloquée pendant 5 ans mais qui rapportera 7% d'intérêt. L'opération dont l'objectif était fixé à 500 000 euros a atteint 750 000 euros. Deux tiers des prêteurs sont riverains des éoliennes. L'argent collecté permettra de financer d'autres projets d'éoliennes sur tout le territoire national. Six devraient s'élever dans le ciel de Saint-Hilaire-de-Chaléons dès le début de l'année prochaine. À 30 kilomètres de là.

>>notre reportage en vidéo​

(reportage Myriam N'Guenor - Christophe François - Sphie Boismain

Sur le même sujet

ITW Roch Brancour, vice-président de la région, en charge des transports

Près de chez vous

Les + Lus