Incendies à Trélazé et à Saint- Nazaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Soulard .

Activité soutenue ce samedi 13 août, pour les sapeurs-pompiers de notre région en raison de la multiplication des départs d’incendie. Dans l’après-midi, les soldats du feu  sont intervenus notamment pour deux feux : l’un à Trélazé dans le Maine-et-Loire et l’autre en Loire-Atlantique.

Plus de 170 hectares ont brûlé ce samedi après-midi à Trélazé près d’Angers en Maine-et-Loire. Principalement des bois de chasse et prés d'élevage.  Le feu aurait démarré vers 14h dans le bois de la Verrière. Cinquante habitations ont été évacuées par précaution, le feu se propageant rapidement. 187 sapeurs-pompiers du Maine-et-Loire ont été épaulés par une une dizaine de renforts venant de d’autres départements. Au total 250 pompiers à pied d'œuvre.

Deux Dash, des avions bombardiers d’eau, ont procédé à treize largages d’eau sur le lieu de l’incendie. Pas de victime mais une dépendance a brûlé. Sans la solidarité des agriculteurs venus avec leurs tonnes à eau aider les pompiers  et sans ces avions nous aurions eu beaucoup plus de dégâts. Les flammes étaient à proximité des maisons", souligne Alain Hornoy, le maire de Brain-sur-l'Authion.

Ce dimanche matin, le feu est maitrisé mais une soixantaine de soldats du feu est encore sur place pour des opérations de surveillance et de noyage des sols pour éviter les reprises résiduelles. 

Ce qui inquiète le plus les sapeurs-pompiers , ce sont les fumerolles. Ce sont des résidus d'incendie, du bois en général,  qui n'ont  pas encore brûlé mais qui fument.  " Nous devons donc les traiter avec des lances à incendie. C'est un travail minutieux de pénétration dans la forêt . Un travail qui dure très longtemps et qui est assez harassant", explique le Commandant Christian Vittet, le chef des opérations au SDIS 49.  La pluie tombée la nuit dernière sur le secteur a aidé les soldats du feu pour les traitements des lisières de forêt. " Sans cette pluie, nous aurions dû rester plusieurs jours sur les lieux. Là le délais va être raccourci", poursuit le Commandant Christian Vittet.  Malgré tout  la vigilance est toujours de rigueur. 

 Reprise d'incendie à Saint-Nazaire

 

Autre incendie, à Saint-Nazaire, près du quartier de  Prézégat, au nord de la ville. Vendredi déjà 5000 mètres carrés d’herbes sèches avaient brûlé. Ce samedi vers 17h, les sapeurs-pompiers sont intervenus au même endroit. Ils ont dû fermer à la circulation la départementale 213 qui relie Saint-Nazaire à la Baule. Ce qui a occasionné de gros bouchons. Une ligne électrique de 225 000 volts a aussi été mise hors tension pendant les opérations de secours. Sur place, il y avait  72 sapeurs-pompiers et 32 engins. Dix hectares de végétation sont partis en fumée.

Ce dimanche matin, le feu est maitrisé mais sous surveillance.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité