Noël Le Graët écarté de la tête de la FFF, Philippe Diallo, l'enfant de Saint-Nazaire, prend l'intérim

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), a été "mis en retrait" suite à une série de controverses. Il a notamment tenu des propos injurieux à l'égard de Zinédine Zidane et a été accusé de comportement sexiste.

Après plus de onze ans passés au sommet du football tricolore, Noël Le Graët, 81 ans, fragilisé et sous pression depuis plusieurs jours, s'est résolu à s'effacer à l'issue d'un Comex spécialement convoqué pour répondre à la crise qui secoue la "3F".

La directrice générale de la FFF, Florence Hardouin, a également été "suspendue à titre conservatoire". 

La Fédération française de football fait actuellement l'objet d'une mission d'audit et de contrôle ordonnée par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra.

Le président par intérim jusqu'à la publication du rapport d'audit est Philippe Diallo, jusqu'ici vice-président de la FFF.

"Il va assurer l'intérim pendant les quelques jours qui nous séparent de la production du rapport d'audit, a précisé Eric Borghini, président de la Ligue Méditerranée et membre du Comex. Nous ferons un nouveau Comex à ce moment-là pour étudier les résultats de cet audit et une décision définitive, dans un sens ou dans l'autre, sera prise par le Comex", selon des propos rapportés par Franceinfo.

Agé de 59 ans, Philippe Diallo est né à Saint-Nazaire. Fils d'un champion de boxe sénégalais, il s'est orienté très tôt vers le foot. Passé par le FC Nantes, il n'a finalement pas percé et mené de carrière professionnel en tant que joueur.

Mais il dirigera l'Union des clubs professionnels de football (UCPF) pendant 30 ans avant d'intégrer la FFF en 2021 tout d'abord comme trésorier général puis comme vice-président de la Fédération.