Saint-Nazaire : après l'incendie à la raffinerie, des analyses de la qualité de l'air sont en cours

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandrine Gadet avec Christophe François

Samedi 28 mai, dans la nuit, une installation de la raffinerie Total de Donges en Loire-Atlantique a pris feu. Incendie maîtrisé 5 heures plus tard. L'entreprise a déclaré que les fumées émises ne présentaient pas de toxicité, mais des analyses complémentaires ont été demandées à Air Pays de la Loire et à la DREAL.

L'incendie s'est déroulé dans le four d'une unité de désulfuration du gazole, à 4h00 du matin. La raffinerie Total disposant d'une unité de pompiers professionnels, capable de mobiliser 50 hommes, le sinistre a été maîtrisé par les moyens internes de l'entreprise, adaptés aux risques industriels du site.

L'information a rapidement circulé à destination de la préfecture, des collectivités et association de riverains, une satisfaction pour François Cheneau le maire de la commune toute proche qui a été prévenu par mail dès 6h du matin.

"Pour éviter la désinformation, c'est important que nous soyons informés le plus vite possible et là je dois dire qu'on peut difficilement faire mieux en terme de communication".

Côté raffinerie, on se félicite d'avoir pu maitriser l'incendie en interne, et l'on se veut rassurant quant à l'impact du sinistre sur la qualité de l'air comme l'indique Benoit Decouvelaere, le directeur de la Raffinerie Total.

''On a tout de suite fait des mesures, en interne avec nos propres moyens et on a tenu à les compléter en faisant appel à Air Pays de la Loire, qui dispose de moyens particuliers et qui a réalisé des analyses en dehors du site, qui ont confirmé que l'incendie n'avait pas eu de conséquences sur la qualité de l'air autour"

Qu'en est-il de l'information à la population ? Aucune mention n'apparait sur le site et la page Facebook de la ville. 

certes, l'association ADZRP membre du collectif Dialogue Riverains, a été informée par mail mais elle aimerait une information partagée plus largement, par exemple par SMS, à tous les citoyens intéressés.

Notamment à l'attention des nouveaux habitants de Donges qui ne connaissent pas forcément la réalité des incidents industriels et n'ont pas encore acquis la culture du risque.

Pour l'impact sur l'air, Marie Aline Le Cler, Présidente Association Dongeoise des Zones à Risques et du PPRT attend les résultats définitifs des analyses.

"Air Pays de la Loire va forcément communiquer de manière publique sur les analyses, d'ici la fin de semaine, au niveau des composés volatiles organiques. À voir donc si on confirme qu'aucune toxicité n'était présente dans les fumées."

La DREAL était sur le site de la raffinerie de Donges ce lundi pour une enquête post accident, quant à Air Pays de Loire, les analyses complètes devraient être publiées sur le site internet d'ici quelques jours.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité