Saint-Nazaire : une croisière de 2h, c'est court, mais passionnant !

Si l'office de tourisme de Saint Nazaire s'appelle Le Port de Tous les Voyages, il y a bien une raison. Une croisière guidée de 2h est proposée aux curieux et aux amateurs de voyages...sur l'eau. Destination aujourd'hui : l'estuaire de la Loire, le pont et  le port de Saint Nazaire jusqu'à Donges.
Les passagers de l'Iroko au plus près des infrastructures portuaires et des bateaux
Les passagers de l'Iroko au plus près des infrastructures portuaires et des bateaux © C.François France 3 Pays de la Loire
177 passagers et 4 membres d'équipage ont embarqué sur l'Iroko qui peut accueillir 200 personnes, le bateau affiche presque complet, comme à chaque embarquement. 

Au choix : le bateau met le cap vers le littoral balnéaire jusqu'à Batz-sur-Mer, c'est la croisière Côte d'Amour, ou il met le cap vers l'estuaire de la Loire et remonte le fleuve en longeant le port. Pour cette sortie, nous avons embarqué pour une sortie de type ''tourisme industriel'' mais avec l'avantage de quitter la voiture et se laisser guider sur l'eau vers les infrastructures portuaires.
 

Le coup de chance

 
La poupe asymétrique du Celebrity Edge et le gigantisme du paquebot impressionnent tout de suite les visiteurs
La poupe asymétrique du Celebrity Edge et le gigantisme du paquebot impressionnent tout de suite les visiteurs © C.François France 3 Pays de la Loire
A peine les amarres larguées, les passagers peuvent presque toucher la poupe d'un géant des mers, le paquebot Celebrity Edge construit aux Chantiers de l'Atlantique (qui viennent de retrouver leur nom historique, après la vente de l'actionnaire coréen STX). Le navire se trouve dans la forme Joubert, la plus grande écluse de la façade atlantique. Il revient d'essais en mer et sera livré à l'automne.

Les chantiers navals sont juste à côté et un second paquebot montre sa poupe, c'est le MSC Bellissima, en construction avancée. Un peu plus loin, un autre futur paquebot, encore sous forme de ses premiers blocs assemblés grâce au grand portique rouge. Ainsi, tout ce que les visiteurs ont pu voir, lire ou entendre sur ces chantiers navals (les derniers grands de France) ces derniers mois ou ces dernières années prennent corps sous leurs yeux.
Au 1er plan, un paquebot bientôt livré, en arrière plan, un autre en construction.
Au 1er plan, un paquebot bientôt livré, en arrière plan, un autre en construction. © C.François France 3 Pays de la Loire


En passant le pont


Nous croisons deux remorqueurs de la compagnie Boluda, ils viennent d'accompagner un bateau dans l'estuaire jusqu'à son quai, ils referont la manoeuvre dans l'autre sens pour le départ du bateau.

Comme ces remorqueurs nous empruntons la Loire entre les balises rouges et les balises vertes, les marques du chenal de navigation. Tout cela est expliqué par Véronique, notre guide experte.
Mais bientôt, des bateaux d'un autre gabarit se laissent approcher : le Ville de Bordeaux et le Ivan. Nous sommes face au terminal roulier où transitent les marchandises qui ''roulent'' : voitures françaises PSA, remorques de camion, pièces aéronautiques roulantes... bientôt, ces navires rouliers mettront le cap sur l'Espagne, Hambourg ou les Etats-Unis.
© C.François France 3 Pays de la Loire
Conteneurs et Marchandises Diverses, Agro-alimentaire, Charbonnier, Sablier, Pétrolier....les terminaux se succèdent en remontant la Loire, comme les commentaires de Véronique qui complète ce que l'on peut voir par des informations sur le travail du Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire tout au long de l'année, pour entretenir le chenal de navigation, améliorer l'impact de ses activités sur l'environnement, étendre ses quais pour accueillir de plus grands porte-conteneurs.

La croisière au fil de l'eau dure deux heures, et si le temps semble s'être arrêté, on ne le voit pas passer. Il est vrai que nous sommes aussi passés par l'avant-port de Saint-Nazaire, avons d'abord longé la grand plage et la vingtaine d'autres, jusqu'à la pointe de Chemoulin et son sémaphore, histoire de mieux appréhender Saint-Nazaire, une ville à la mer.
A l'été 2019 les touristes privilégient la ville et les lieux de visite, à Saint Nazaire par exemple les sites industriels ont enregistré une hausse de fréquentation de 10%
A l'été 2019 les touristes privilégient la ville et les lieux de visite, à Saint Nazaire par exemple les sites industriels ont enregistré une hausse de fréquentation de 10% © C.François France 3 Pays de la Loire
La visite de Nantes Saint-Nazaire Port a obtenu la marque nationale Qualité Tourisme.
A partir de 18 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie industrie transports transports maritimes grand port maritime