SNCF : les trains ne traverseront plus la raffinerie Total de Donges au mois d'octobre 2022

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis .

Le chantier de construction d'une voie ferrée nouvelle pour contourner la raffinerie TotalEnergie à Donges en Loire-Atlantique touche à sa fin. La mise en service est prévue à la fin du mois d'octobre après une interruption du trafic de huit jours pour les raccordements et les essais de sécurité.

Les voyageurs depuis la vitre du train se sont habitués au fil du temps à traverser ce paysage industriel ingrat fait de tubes et d'échafaudages, qui s'est étendu au fil du temps de part et d'autre de la voie ferrée, rendu féérique la nuit par des milliers de lumières.

Moins féérique et bien réel, le risque encouru par les voyageurs depuis tout autant d'années. Qui est déjà entré dans la raffinerie connait les mesures de sécurité prises pour les personnels, comme pour les visiteurs, avec la nécessité de porter des équipements spéciaux.

Un danger bien réel dans un site Seveso

Pourtant, chaque jour, les voyageurs des TGV et des TER, dans leurs trains confortables, traversent la zone de danger. "On a eu de la chance collectivement", dit en off un cadre de la SNCF.

Faute de pouvoir déménager la raffinerie, c'est le chemin de fer qui va changer de tracé en octobre prochain. Une voie nouvelle de 4,5 km qui passera cette fois entre la ville de Donges et la raffinerie.

Le chantier a commencé en 2020, "nous avons pris du retard avec la crise covid, mais nous arrivons à la fin", remarque Christophe Huau, le directeur territorial de SNCF Réseau pour les Pays de la Loire et la Bretagne. Les études, puis le chantier étaient délicats à conduire dans la proximité des habitations, de zones naturelles humides sensibles. 

Une nouvelle gare proche du centre de Donges

"L'intérêt général n'est pas contestable, nous avons un site Seveso dans lequel nous faisons passer 60 trains chaque jour, et dont 14 s'arrêtent dans la gare actuelle, il fallait faire quelque chose", souligne Christophe Huau.



"La SNCF a une vieille expérience en matière de concertation très en amont avec les associations environnementales, les milieux économiques, nous avons beaucoup de défauts, mais pas celui-là", fait remarquer Jean-Marie Guillemot, le directeur de la communication de SNCF Réseau.

Les habitants de Donges vont y gagner, la gare se situera dans la proximité immédiate du centre-ville à 200 mètres, des stationnements vont permettre de laisser sa voiture sur un parking dédié ou son vélo dans un abri sécurisé. Des voiries nouvelles franchissent les voies vers la raffinerie, et des passages à niveau sont supprimés.

Au printemps, les voies, la nouvelle station, les caténaires et la signalisation seront sensiblement terminées. En octobre, la ligne sera coupée durant une huitaine de jours pour permettre les raccordements et abandonner l'ancien tracé. "Une interruption qui sera aussi mise à profit pour réaliser les essais de sécurité", précise Christophe Huau, "des moyens de substitution seront mis en œuvre durant cette période".

Le coût du chantier : 154 millions d'euros, partagés à parts égales entre l'État, 1/3, les collectivités locales, 1/3 et Total 1/3. Les collectivités locales sont, la région des Pays de la Loire, le département de Loire-Atlantique et la Carene de Saint-Nazaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité