TEMOIGNAGE. Nicolas Billon était à Saint-Martin pour rétablir l'électricité après Irma

La remise en état des lignes électriques à Saint-Martin après le passage d'Irma / © Helene Valenzuela / AFP
La remise en état des lignes électriques à Saint-Martin après le passage d'Irma / © Helene Valenzuela / AFP

A 22 ans, Nicolas Billon a vécu une aventure unique. Technicien chez Enedis à Saint-Nazaire, il a passé trois semaines sur l'île de Saint-Martin, ravagée par le passage de l'ouragan Irma. 

Par Fabienne Béranger

Nicolas, qui est électricien, est parti en mission au mois de septembre à Saint-Martin après le passage dévastateur de l'ouragan Irma.
"C'était une mission sur la base du volontariat" raconte-t-il, "il fallait savoir travailler sur différents réseaux, haute tension et basse tension."

Nicolas s'est rendu sur l'île de Saint-Martin sans se douter qu'il trouverait autant de dégâts. "La première image que j'ai vu, c'est à l'atterrissage de l'avion. On pouvait distinguer au travers du hublot les dégâts, les toitures envolées, les arbres arrachés... et là on s'est dit avec mon équipe : "On a du travail !".

"Une partie du travail était déjà organisée grâce aux équipes" déjà sur place, poursuit Nicolas, "nous, on est arrivés pour s'occuper en priorité du quartier de Terre Basse". Nicolas et son équipe avait pour mission de "remonter la totalité du réseau aérien" et réalimenter à maximum de foyers. "Dès qu'on réalimentait quelqu'un, on voyait les lumières dans les maisons et c'était vraiment une joie pour nous, une victoire."

Nicolas est resté trois semaines à Saint-Martin, où il a d'ailleurs fêté ses 22 ans avec son équipe, 25 techniciens Enedis venus de toute la France. Le jeune homme a rejoint la métropole la semaine passée.

► L'intégralité du témoignage de Nicolas Billon
TEMOIGNAGE. Nicolas Billon était à Saint-Martin pour rétablir l'électricité après Irma


Sur le même sujet

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne