L'agricultrice du Maine et Loire Christiane Lambert réélue présidente de la FNSEA

Elle avait dans un premier temps assuré l'interim après le décès de Xavier Beulin en février 2017. Puis, en avril de la même année, le conseil d'administration de la FNSEA l'avait élue présidente. Christiane Lambert a été reconduite dans ce poste ce mercredi.

Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, le principal syndicat agricole lors du salon des productions végétales d'Angers (SIVAL), le 16 janvier 2018.
Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, le principal syndicat agricole lors du salon des productions végétales d'Angers (SIVAL), le 16 janvier 2018. © E. Aubron - France 3 Pays de la Loire
C'est un deuxième mandat de trois ans que vient de signer Christiane Lambert. Cette agricultrice de 58 ans qui élève des porcs à Bouillé-Ménard, dans le nord du Maine-et-Loire, avait succédé à Xavier Beulin en 2017, après son décès. 

"On comprend mieux ce que vivent les productions en crise quand on a soi-même été négocier avec son banquier" dit cette syndicaliste qui revient régulièrement sur son exploitation du Segréen.

Adhérente du CNJA (Centre national des jeunes agriculteurs) dans les années 80, elle en fut le présidente avant de passer ensuite à la FNSEA.
 
Christiane Lambert a donc été réélue ce mercredi à la tête du premier syndicat agricole de France avec pour intention "d'obtenir de la puissance publique les moyens nécessaires à la modernisation des exploitations". Elle estime que la crise du coronavirus a mis en avant le rôle des agriculteurs pour nourrir la France confinée. "L'agriculture via l'alimentation a été réhabilitée, déclare Chrsitiane Lambert, et même plébiscitée".

La présidente du puissant syndicat veut "remettre en selle l'agriculture" et pour elle, "cela nécessite certainement de relancer un pacte productif et d'accompagner la modernisation de l'agriculture française qui en a vraiment besoin" estimant qu'une part des 15 milliards d'euros annoncés par Emmanuel Macron pour soutenir la conversion écologique doit revenir à ce secteur.

En septembre, Christiane Lambert pourrait bien prendre également la présidence du syndicat agricole européen Copa-Cogeca

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter