Angers et Nantes : l'application Kiplin met les étudiants au pas pour leur plus grand bien

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger et Séverine Bourgault
Les étudiants angevins relèvent le défi marche de l'université avec l'appli kiplin
Les étudiants angevins relèvent le défi marche de l'université avec l'appli kiplin © France Televisions

Enseignement à distance, télétravail, couvre-feu, pour les étudiants, la période est ompliquée. Pour rompre avec l'isolement, la sédentarié et pour retrouver du plaisir et du lien via le sport, l'Université d'Angers propose à ses étudiant-e-s et personnels de participer à un challenge connecté.

C'est devenu leur rendez-vous, leur bulle d'oxygène, loin des écrans d'ordinateurs, des confinements et du couvre-feu. Pour ces étudiants en 1ère année de Master à Angers, ce challenge sportif, c'est avant tout reprendre le goût de se retrouver...

"Ça donne un peu un prétexte pour se retrouver, toujours avec les gestes barrière, explique Jordan, étudiant en 1ère année Master d'Anglais à l'Université d'Angers,  c'est un moment de décompression, un moyen de se sortir de cette bulle COVID".

Le projet ? Marcher avec son équipe pour gagner des points en étant connecté grâce à son téléphone portable... Pour Margaux, fan de course à pied, cette application a été l'occasion de renouer avec le sport, mais surtout une façon d'oublier ces derniers mois... 

 "Je trouve vraiment que c'est une bonne initiative car ça nous permet de sortir de nos écrans, raconte Margaux, étudiante en 1ère année de Master d'Anglais à l'Université d'Angers, on a l'impression de pouvoir prendre l'air, au sens figuré comme au sens propre".

Mais au-delà de la performance sportive, l'application Kiplin retenue par l'Université d'Angers, se veut fédératrice en cette période si particulière pour les étudiants. Près d'un millier d'entre eux se sont rapidement inscrit pour relever le défi.

"C'était aussi ça notre inquiétude en décembre, on avait vraiment peur de perdre le lien avec l'ensemble de la communauté, explique Laurent Bordet, vice-président de la vie des campus de l'Université d'Angers,  ça participe de toutes les activités qu'on mène depuis le mois de janvier pour conserver le lien, que ce soit le lien pédagogique, le lien social".



Kiplin, une app nantaise

"On travaille avec des seniors, on travaille aussi avec des entreprises ou des patients, et là, c'est la situation sanitaire qui a rendu pertinent le fait de proposer notre solution à des jeunes qui étaient dans la même situation que leurs plus anciens : confinés, chez eux, avec moins de lien social"  explique Vincent Tharreau, la fondateur angevin de Kiplin. Sa startup est née en 2014 à Nantes.

"L'idée de l'université a été de proposer des jeux Kiplin à ses étudiants, ce qui leur permet de briser les effets du confinement sur la sédentarité, leur redonner une bonne occasion d'être actifs, en jouant à nos jeux de santé, poursuit Vincent Tharreau, leur permettre aussi de garder le lien entre eux puisque, via nos jeux, les joueurs peuvent s'envoyer des messages, se motiver à être actifs"

Prévu sur une durée trois semaines, le challenge proposé par Kiplin aux étudiants angevins prendra fin le 22 avril... L'équipe de Jordan et de Margaux se hisse dejà à la première place. Mais pour eux, le pari est déjà gagné, il s'appelle l'amitié ! 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.