• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : l'organiste licencié pourra rejouer à la cathédrale

Henri-Franck Beaupérin pourra finalement retrouver son outil de travail, un Cavaillé-Coll de 1873, à la cathédrale d'Angers / © CC jean-louis Zimmermann Flickr
Henri-Franck Beaupérin pourra finalement retrouver son outil de travail, un Cavaillé-Coll de 1873, à la cathédrale d'Angers / © CC jean-louis Zimmermann Flickr

Henri-Franck Beaupérin, l’organiste du grand orgue de la cathédrale d’Angers, licencié en juillet 2016, pourra finalement retrouver son outil de travail, un Cavaillé-Coll de 1873.

Par Fabienne Béranger avec Eric Aubron

Un accord a été trouvé entre les avocats de l’organiste et l’association diocésaine, et a été homologué par le conseil des prud’hommes. Henri-Franck Beaupérin, malgré son licenciement, pourra rejouer à la cathédrale d'Angers.

Après avoir saisi le conseil des prud’hommes, il a été nommé titulaire émérite de l’orgue de la cathédrale. Un titre habituellement réservé aux organistes retraités. Il pourra donc répéter ses programmes de concert et donner des cours à ses élèves, en dehors des offices religieux. Le diocèse devra en outre lui verser des dommages et intérêts.

L’affaire avait été relayée il y a quelques mois par les médias locaux. Une pétition avait même été lancée pour réintégrer le titulaire du grand orgue de 49 ans, licencié brutalement après 18 ans d’ancienneté, sans que l’évêché ne commente cette décision.

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus