Angers : Starmania au coeur d'un colloque universitaire international

Un opéra-rock disséqué sous toutes ses coutures par des chercheurs et universitaires internationaux pendant trois jours c'est une première. "Qu'est ce que cette Starmania ?" se déroule à Angers jusqu'à demain vendredi. La chanteuse Fabienne Thibeault est présente pendant les trois jours.

"La métachanson au temps de Starmania : effets, enjeux", "Les errances du désir métaphysique dans Starmania" ou encore "Starmania en 2021 : un attachement protéiforme et un engouement intergénérationnel", pas de doute à lire l'intitulé des tables rondes ce colloque international c'est du sérieux!

Une quinzaine de chercheurs dans différentes disciplines (langues, littérature, musicologie, économie ) se succèderont à la tribune du colloque qui se déroule à l'Université d'Angers et à l'Université Catholique de l'Ouest.

Mais l'exigence scientifique n'exclut pas l'accessibilité au grand public.

Il s'agit avant tout de musique, d'en parler mais aussi d'en écouter!

Comme le prouve l'ouverture en musique des débats de  "Qu'est ce que cette Starmania?" par le choeur des étudiants de l’ASTA (Académie Supérieure de Théâtre d’Anjou) de l’Université d’Angers.

Crée en 1978 par Luc Plamandon l'opéra-rock "Starmania" mis en musique par Michel Berger est un des spectacles les plus joués en France.

La présence d'interprètes comme Diane Dufresne, France Gall, Daniel Balavoine ou encore Fabienne Thibeault  garantit aux tubes que sont "Le monde est stone", "Le blues du businessman" ou encore "Les uns contre les autres" une durée de vie inoxydable dans la culture populaire.

Outre les chercheurs le colloque a également invité plusieurs journalistes spécialistes des comédies musicales comme Bertand Dicale de France Info ou encore Julien Baldacchino de France Inter,

Mais surtout les organisateurs ont réussi le pari de faire venir plusieurs interprètes de Starmania, à commencer par l'emblématique chanteuse Fabienne Thibeault inoubliable Serveuse Automate dans la version originale de Starmania.

Elle est présente à Angers pendant les trois jours du colloque et a introduit les débats par son témoignage lundi 6 octobre.

Pour les plus jeunes qui ne connaitraient pas Starmania et la voix parfaite de Fabienne Thibeault cet extrait de la Radio Télévision Suisse datant de 1978 où elle interprète "Stone, le monde est stone" un des tubes de l'opéra-rock. Attention images (et mise en scène) vintage à souhait...

Pour l'interprête de Marie-Jeanne la serveuse-automate, comme pour beaucoup de spectateurs Starmania reste d'actualité car "on dit souvent que Starmania était visionnaire" précise-t-elle.

"C'est une description d'un monde un peu apocalytique et inhumain où chaque personnage est au coeur de sa propre histoire, un peu ce qu'est devenu notre propre monde avec l'avènement des mass media et des réseaux sociaux où le contenant est plus important que le message lui-même " détaille la chanteuse québécoise.

Fabienne Thibeault ajoute "les chansons de Starmania comme "Stone le monde est stone", "Sos d'un terrien en détresse", "Les uns contre les autres" continuent de passer à la radio dans les versions originales, les textes sont appris dans les écoles, les chansons sont reprises dans des chorales, dans les castings, et chantés par des jeunes dans les karaoké".

"Bref", conclut la chanteuse avec fierté, "ces chansons font partie du patrimoine de la culture populaire".

Une raison pour l'invitée d'honneur de ce colloque "Qu'est ce que cette Starmania ?" : "Ces chansons restent infiniment porteuses d'espoir. Et beaucoup de gens peuvent se reconnaitre dans ces chansons".

Qui n'a pas dit comme Marie-Jeanne : "J'ai pas demandé à venir au monde . Qu'est-ce que je vais faire aujourd'hui de ma vie"? Beaucoup de gens se disent aujourd'hui "J'aurai voulu être un artiste!" et "Je vis une vie qui n'est pas celle de mon rêve"

Fabienne Thibeault - interprète de Marie-Jeanne dans Starmania 1978-1979

 

Bernard Jeannot-Guérin ne dit pas autre chose, lui qui est à l'origine de la tenue de ce colloque à Angers et qui connait le livret de Starmania quasiment par coeur.

Ce Docteur en langue et littérature françaises, diplômé de l’Université d’Angers et enseignant à l’Université Catholique de l’Ouest est aussi l'auteur d’une thèse sur les comédies musicales « à la française ».

Pour lui Starmania marque une étape dans cette histoire du spectacle spectaculaire :"Starmania pose le modèle, le calibre de tout un système de production" explique l'enseignant.

"On va sortir un album-concept avec des chansons thématiques liées à des personnages" détaille Bernard Jeannot-Guérin, "puis si l'album marche on va faire une scène style Zénith ou Palais des Congrès. Et si la salle est remplie on organise une tournée française voire même internationale".

Enfin pour ceux qui se demanderaient pourquoi ce colloque se déroule à Angers sachez qu'une nouvelle version de Starmania est en cours de création.

C'est Thomas Joly, l'actuel directeur artistique du Quai à Angers, qui est chargé de la mise en scène de la comédie musicale.

Plusieurs fois repoussée en raison de la pandémie le spectacle est prévu à la Scène musicale de Boulogne à l’automne 2022.

.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture insolite université éducation société