• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Avion en perdition à Angers : c'était une fausse alerte

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

Finalement, le mystérieux avion qui fumait noir n'était qu'une fausse alerte. C'est la conclusion des autorités préfectorales concernant ce signalement. Aucune disparition d'avion n'a été signalée donc les recherches ont été interrompues définitivement.
 

Par Thierry Bercault

Ce mercredi après midi, vers 16 heures,  la préfecture du Maine-et-Loire a mis fin au mystère qui  planait autour du secteur d'Avrillé et de Trélazé. Dans un communiqué, elle indique clairement qu'il s'agissait d'une "fausse alerte".  "Aucun avion n'a été signalé dans ce secteur par l'aviation civile et aucun débris n'a été retrouvé" précise le communiqué.

Ce sont deux enfants d'une dizaine d'années qui ont lancé l'alerte mardi soir vers 19h.  Ils auraient vu un avion volant à basse altitude  traînant derrière lui une épaisse fumée noire. Des témoignages corroborés par un internaute qui aurait contacté le Courrier de l'Ouest sur Facebook avec photos à l'appui de traces noires dans le ciel. 

Pour vérifier ces allégations, de gros moyens avaient été engagés. Une trentaine de pompiers ont ratissé pendant trois heures tout le secteur du crash présumé : le golf de la Perrière, les abords de l'île saint Aubin et le plateau des capucins. 

Un hélicoptère a survolé la zone avec un projecteur puissant et des caméras thermiques. Mais pas la moindre trace d'avion. Les recherches ont donc été interrompues dans la nuit.

Conclusion : les témoignages des enfants se sont donc révélés faux pour ne pas dire fantaisistes.Celui de l'internaute aussi. Comme quoi, il faut toujours vérifier les faits, même les plus crédibles.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus