Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade très fortement en Maine-et-Loire

Publié le
Écrit par Christophe Turgis
Avec un taux de positivité en très forte hausse port du masque est obligatoire dès lors que la distanciation ne peut-être respectée en Maine-et-Loire
Avec un taux de positivité en très forte hausse port du masque est obligatoire dès lors que la distanciation ne peut-être respectée en Maine-et-Loire © LIONEL VADAM / MAXPPP

Les indicateurs sanitaires passent au rouge dans le Maine-et-Loire, qui figure parmi les trois départements les plus touchés de France métropolitaine avec un taux d'incidence supérieur à 240 cas positifs pour 100 000 habitants. Le préfet appelle à la plus grande vigilance.

Le préfet de Maine-et-Loire appelle à la plus grande vigilance au vu de la dégradation très inquiétante des indicateurs sanitaires. En moins d’une semaine, la situation sanitaire s’est à nouveau très fortement dégradée, plaçant, indique le préfet "le Maine-et-Loire parmi les trois départements les plus touchés de France métropolitaine actuellement".

Des taux d'incidence en très forte hausse

Le taux d’incidence du département a dépassé le seuil des 242,3 cas positifs pour 100 000 habitants (moyenne régionale 192,8) avec un taux de positivité de 6,7, alors qu’il s’établissait à 141 il y a 7 jours.

Le taux d’incidence est toujours en augmentation chez les personnes âgées de plus de 65 ans, avec un taux établi à 229,3.

Tous les territoires du département sont touchés et dans certaines agglomérations, le taux d’incidence est bien supérieur à 300. 293 à Mauges communauté, 323 dans la CC Baugeois Vallée, 340 dans la CC Anjou Loire et Sarthe, 409 sur Saumur agglomération.

Plus de 158 classes sont fermées actuellement pour 148 écoles impactées.

La pression sur le système hospitalier s’accentue également, avec 74 places occupées en hospitalisation conventionnelle et 32 places occupées en réanimation.

Le port du masque indispensable

Dans ces conditions, Pierre Ory, préfet de Maine-et-Loire, rappelle que les mesures de freinage en vigueur sont les suivantes :
Le port du masque est obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus dans tous les lieux et/ou lors des activités soumis au passe sanitaire, et plus précisément :

  • Les salles d’auditions, de conférences, de réunions
  • Les salles de concerts et de spectacles
  • Les salles à usages multiples, sauf lors de la pratique d’une activité physique ou sportive
  • Les cinémas
  • Les chapiteaux, tentes et structures
  • Les établissements de culte lorsqu’ils accueillent des activités culturelles
  • Les établissements sportifs clos et/ou couverts, sauf lors de la pratique d’une activité physique ou sportive
  • Les salles de jeux, escape-games, casinos
  • Les foires et salons
  • Les musées et salles d’expositions temporaires
  • Les bibliothèques
  • Les bars et restaurants lors des déplacements à l’intérieur de l’établissement 
  • Les fêtes foraines

En extérieur, sur les espaces publics concentrant une forte densité de personnes, dès lors que la distanciation physique ne peut être respectée, le port du masque est également obligatoire pour toutes les personnes de 11 ans et plus :
rassemblements de personnes tels que les manifestations, spectacles de rue, feux
d’artifice, fêtes foraines, foires,etc... pour lesquels le passe sanitaire n’est pas exigé ;

  • marchés, brocantes, ventes au déballage et assimilés
  • files d’attente : commerces, concerts, cinéma, établissements sportifs… et aux abords des centres commerciaux
  • rues et zones piétonnes très fréquentées
  • aux abords des gares, gares routières et dans les stations de bus et tramway
  • aux abords des lieux de cultes
  • aux abords des établissements scolaires et extrascolaires aux heures d’entrée et de sortie

Les pass sanitaires contrôlés

En complément du port du masque, le contrôle du passe sanitaire doit être scrupuleusement respecté et mis en oeuvre par les professionnels ou les particuliers dans les lieux ou évènementiels concernés par cette mesure.

Le passe sanitaire ne dispense pas de l’application rigoureuse des gestes barrières : distanciation physique, désinfection des mains, aération des espaces clos et port du masque. "Les contrôles de ces mesures par les forces de l’ordre seront renforcés dans les prochains jours et jusqu’en fin d’année", indiquent les services du préfet.

Vaccination et rappel vaccinal

Le préfet rappelle par ailleurs "qu’un schéma vaccinal complet protège des formes graves de la maladie et réduit le risque de décès, notamment pour les personnes âgées et les plus à risque, mais n’empêche pas la circulation du virus". Près de 50 % des personnes éligibles au rappel vaccinal ont reçu une troisième injection, "mais l’effort doit continuer et de nouveaux créneaux de vaccination seront ouverts dans les centres ces prochains jours".

Dans ce contexte, il est indispensable que les plus de 65 ans soient particulièrement vigilants dans leurs activités collectives, car c’est surtout dans leur tranche d’âge que les contaminations se multiplient. Le préfet leur demande instamment de "procéder sans délai à leur rappel vaccinal, pour celles qui n’auraient pas encore reçu leur troisième dose".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.