En Maine-et-Loire, l'Abbaye de Fontevraud accueille désormais un Musée d'Art moderne

C'est un évènement dans le monde de l'art, la région compte un nouveau musée, créé grâce à la générosité d'un couple de collectionneurs. Le Musée d’Art moderne Collections nationales Martine et Léon Cligman s'installe à Fontevraud au coeur de l'abbaye royale. Visite en avant première.

C'est un univers de formes, teintées d'ocre ou de brun. De regards, obsédants, intrigants.  Un dialogue fécond entre peintures, sculptures, et objets de tous les continents… 

Près de 900 œuvres, acquises surtout dans des salles de ventes pendant plus de 60 ans, par Martine et Léon Cligman. 

Ces généreux mécènes ont donné leur collection exceptionnelle pour fonder ce nouveau musée d'art moderne au sein de l'abbaye de Fontevraud. Avec un maître mot, l'éclectisme.

Corot, Rodin, Degas...

"Les acquisitions sont faites d'une manière personnelle, de manière intuitive explique Dominique Gagneux, directrice du Musée d'art moderne de Fontevraud, il y a beaucoup de regards, beaucoup de visages, beaucoup de portraits dans cette collection qui est très humaine, très incarnée. Humaine, voire humaniste, elle reflète aussi cette ambiance de l'après-guerre en fait".

Le musée expose des oeuvres de Corot, Rodin, Degas, mais aussi des artistes moins connus, pour un voyage érudit à travers les grands mouvements de l'art moderne.

Et qui dit collection, dit coups de cœur. C'est le cas de cet autoportrait de dos de Toulouse-Lautrec, qui fait souffler un vent de liberté.

"C'est une œuvre de jeunesse, un sujet très impertinent et en plus c'est leur premier achat, ils l'ont acheté en 1957 à la galerie Charpentier. Ça a été le clou de la vente", poursuit Dominique Gagneux.

Ce tableau montre leur grande liberté

Dominique Gagneux, directrice du Musée d'art moderne de Fontevraud

Une liberté artistique, au sein de la plus vaste cité monastique d'Europe.... Avec ce musée, l'Abbaye s'offre une nouvelle experience de visite. Et c'est d'ailleurs la tendance qui se dégage des réservations.

"Nos visiteurs pourront rester ici sur l'ensemble d'une journée pour profiter le matin ou le midi de la visite de l'abbaye, et ensuite du musée, explique Martin Morillon, directeur de l'Abbaye Royale de Fontevraud, nous avons un système de billet combiné qui permet d'enchaîner une visite patrimoniale et une visite muséale".

Chaque année, plus de 180 000 visiteurs arpentent les 13 hectares de l'abbaye de Fontevraud, qui pourrait bien séduire encore, avec ce musée, de nouveaux adeptes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musée