VIDÉO. Gravity, la dernière exploration visuelle de Yann Nguema illumine la collégiale Saint-Martin à Angers

Publié le
Écrit par Laura Striano avec Fabienne Béranger
durée de la vidéo : 02min 03
Son talent et sa poésie ont marqué la dernière édition du festival Scopitone à Nantes, avec ses projections sur le Château. Yann Nguema poursuit ses explorations visuelles, cette fois à la Collégiale Saint-Martin d'Angers. Il y a créé une installation inédite, baptisée Gravity, et qui a déjà captivé plus de 7000 visiteurs. ©Reportage de Laura Striano, Laurence Couvrand, Céline Landreau

Son talent et sa poésie ont marqué la dernière édition du festival Scopitone à Nantes, avec ses projections sur le Château. Yann Nguema poursuit ses explorations visuelles, cette fois à la Collégiale Saint-Martin d'Angers. Il y a créé une installation inédite, baptisée Gravity, et qui a déjà captivé plus de 7000 visiteurs.

Un peu comme par magie, sous la nef de la Collégiale, tout un univers prend vie.

Des vagues semblent déferler. Pendant que des méduses, elles, se reposent. 

Et puis, tout à coup, les abysses se transforment en constellations, plongeant les spectateurs dans une atmosphère envoûtante.

"On a envie de s'endormir. On est tellement bien installé là pour un peu, on dormirait. Non non, c'est très beau et très reposant".

C'est poétique, c'est relaxant on sent bien c'est agréable à regarder tu as envie que ça continue.

Un spectateur

"Un ensemble cohérent complètement immersif"

Baptisée Gravity, cette sculpture cinétique est l'oeuvre de Yann Nguema. Et c'est une première, pour l'artiste numérique, plutôt habitué à projeter ses créations sur les façades des monuments.

"Il avait vraiment envie d'ajouter cette autre dimension, il a donc eu l'idée de travailler sur du voilage en mouvement grâce ici à une vingtaine de ventilateurs, détaille Julien Beccognée, médiateur culturel, et sur ces voilages, il va ajouter la projection donc des images mais également de la musique ce qui fait qu'on a un ensemble qui est cohérent complètement immersif"

L'installation signe aussi le grand retour de l'artiste à la Collégiale Saint-Martin.

Un retour plutôt gagnant, puisque son univers poétique a séduit, en 15 jours, plus de 7 000 visiteurs.

"ici, on aime bien travailler entre tradition et modernité entre monument historique et art contemporain, explique Isabelle Leygue, directrice de la Collégiale Saint-Martin, et les arts numériques, qui font partie de nos dernières orientations artistiques, fonctionnent particulièrement bien dans ce monument millénaire".

Gravity est à contempler jusqu'au 31 décembre à Angers. Et ce samedi 1er octobre, à l'occasion de la Nuit Blanche, l'entrée est gratuite, de 20h à minuit.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité