Anjou : la fouace ou la fouée, ce petit trésor culinaire

Dans "Destination Ouest", nous prenons la direction de la région de Saumur, pour déguster un petit pain cuit au four, issu du patrimoine gastronomique du Val de Loire. On la nomme la fouace ou encore la fouée.
Notre rubrique "Destination Ouest" nous emmène tout ce mois de décembre à la découverte de spécialités culinaires en Pays de la Loire et Bretagne. 

Il faut plonger dans les entrailles de la terre, et suivre le feu de cheminée des habitations troglodytiques, pour voir les fouées gonfler sous l'effet de la chaleur. Lorsque la température est suffisamment élevée, on peut même vérifier la cuisson de ces galettes à l'oreille. 

Des petits pains distribués, sitôt sortis du four, que les convives peuvent garnir, traditionnellement avec des rillettes, des champignons ou encore des haricots blancs accompagnés d'un bon morceau de beurre.

En Anjou, une dizaine de restaurants en proposent désormais à leur menu. Fouée ou fouace, la recette, elle n'a pas changée : farine, levure, eau, sel, les mêmes ingrédients que le pain. La même technique de fabrication aussi. Sauf que ces galettes ressortiront du four sans quasiment aucune mie. Ce qui fait la différence, c'est le temps de fermentation.
 Reportage : Eric Aubron, Gwenaël Rihet, Eric Rosello et Carole Mijeon 

Interviennent dans ce reportage : Philippe Justeau - Restaurateur "Les caves de la Genevraie", Fabrice Justeau, Alban Ravary - Boulanger et François Fricker - responsable de salle  "La Table des fouées"

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs destination ouest